Le Modérateur

Des consommateurs et les routiers se plaignent des prix des légumes et du gazole

1 message dans ce sujet

Les citoyens ont dénoncé ce qu'ils perçoivent comme une augmentation des prix sur les marchés de produits frais à  Prachuap Khiri Khan.

Les prix des légumes frais en vente sur le marché local ont augmenté régulièrement ces derniers mois, selon les commerçants du marché.

Les prix ont augmenté lors du récent festival végétarien, puis en raison des inondations dans le centre de la Thaïlande affectant l'agriculture et les chaînes d'approvisionnement, entraînant une pénurie de certains produits.

De plus, l'assouplissement des restrictions COVID-19 a entraîné une augmentation de la demande des consommateurs.

Certains légumes ont plus que doublé de prix.

Par exemple, les haricots yardlong coûtent généralement environ 30 bahts par kg, mais sont passés à 80 bahts par kg, tandis que la coriandre coûte normalement 70 à 80 bahts par kg et est passée à 250 par kg.

Le prix de l'aubergine thaïlandaise est passé des 25-35 bahts habituels par kg à 50 bahts par kg.

Le prix du chou frisé a triplé, passant de 20 bahts par kg à 60 bahts par kg.

La plupart des commerçants du marché disent qu'ils achètent des produits de la province de Ratchaburi. Ils affirment que la hausse des prix sera également répercutée sur les clients et les petits restaurants qui achètent au marché.

Cependant, il est prévu que les prix baissent.

Pendant ce temps, les commerçants du marché de Chatchai, le principal marché de produits frais de Hua Hin, affirment que les affaires commencent à s'améliorer après que le marché a récemment été fermé à la suite d'une épidémie de COVID-19.


Environ 100 000 camionneurs ont cessé de transporter des marchandises lundi pour protester contre la hausse des prix du diesel, a déclaré la Fédération thaïlandaise des transports terrestres (LTFT).

La LFTF a averti le gouvernement qu'elle organiserait des manifestations plus intenses le 16 novembre si les prix du diesel ne sont pas plafonnés à 25 bahts le litre pendant un an, comme demandé.

Les opérateurs de transport à l'échelle nationale relevant de la fédération ont baissé leur volume de livraison de 20 %, a déclaré le président de LTFT, Apichart Pairoongrueng.

Apichart a expliqué que le nombre de grévistes a dépassé le taux de participation attendu. Les autorités prévoyaient qu'environ 80 000 camionneurs feraient grève en signe de protestation, mais des milliers d'autres camionneurs ont également refusé de conduire.

Le groupe a juré de continuer à faire grève pendant au moins une semaine pour faire pression sur le gouvernement pour qu'il baisse immédiatement les prix du diesel.

Aujourd'hui, la Thaïlande plafonne les prix du diesel à 30 bahts le litre aussi longtemps que possible, avec le soutien des fonds pétroliers de l'État, car les prix mondiaux de l'énergie augmentent.

Le ministre thaïlandais de l'Énergie, Supattanapong Punmeechaow, avait précédemment déclaré que fixer les prix du diesel à 30 bahts par litre était la solution la plus réaliste.

Dans le sillage de la flambée des prix du carburant, le coût de nombreux autres produits augmente également, a déclaré Sanan Angubolkul, président de la Chambre de commerce thaïlandaise.

"Les consommateurs doivent se préparer à la hausse des prix." a t il conclu.

Pour l'instant personne ne parle d'actions qui pourraient faire plier le gouvernement comme, par exemple, des barrages de camions ou des opérations escargots.

1435288479_pastedimage0.thumb.png.5cd6e9e8da0c52827c4950713bdec230.png

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 21 mai 2022 12:50
Sponsors