Le Modérateur

Vingt mille motos saisies pour courses illégales. La police sévit enfin

1 message dans ce sujet

La dernière action policière contre les courses de rue illégales voit près de 20 000 motos saisies. Par ailleurs, la loi va changer.

Le policier chargé de débarrasser la Thaïlande du problème éternel des courses de motos sauvages dans la rue a signalé les dernières arrestations et confiscations hier, a rapporté Thai Rath.

 

Le général Damrongsak Kittipraphat, également numéro deux de la RTP, a été chargé par son chef, le général Suwat Chaengyodsuk, de mettre fin au fléau des courses illégales sur les routes thaïlandaises.

Les ordres sont venus d'en haut, le Premier ministre Prayuth Chan-ocha étant déterminé à éradiquer les courses alors que le couvre-feu prenait fin et que le pays commençait à s'ouvrir. C'est la première fois depuis que le général a fomenté son coup d'état en 2014 qu'il s'intéressait à ce problème que la police a toujours négligé.

Les courses sur les autoroutes sont considérées non seulement comme dangereuses pour les autres usagers de la route et gênantes en termes de pollution sonore pour les résidents, mais aussi comme un risque de propagation du virus.

La dernière répression du 10 au 20 novembre a vu 19 046 motos confisquées et 118 voitures saisies dans tout le pays. On ne sait pas précisément comment la police est parvenu à saisir près de 20 000 véhicules en 10 jours. On ne sait pas quand et comment les véhicules seront rendus.

Plus de 2 500 parents ont été poursuivis pour avoir laissé des mineurs participer à ces courses illégales.

182 ateliers ont été poursuivis pour vendre des pièces détachées interdites (pot d’échappement par exemple).

26 670 ateliers sont partie prenante d'une campagne de sensibilisation pour mettre en garde les jeunes contre la modification des véhicules qui est dans tous les cas interdite.

Treize administrateurs de site web organisant ou annonçant des courses sont poursuivis.

Plus de 50 000 contraventions pour délits de conduite ont été délivrées.

L'étape suivante dans la bataille contre les courses sur route est une modification de la loi.

Thai Rath a indiqué qu'une nouvelle loi autoriserait que des poursuites puissent être engagées au moment de la planification des courses et non au moment où elles ont lieu.

6pm.jpg.d031bb555d8c56f549637c3702981968.thumb.jpg.daa2855caec518b35fc1c0e22bcbc36a.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 21 mai 2022 13:30
Sponsors