Le Modérateur

Les deux nouveaux cas d'Omicon en Thaïlande concernent des non-vaccinées ayant participé à une réunion religieuse en Afrique

1 message dans ce sujet

L'administration en charge de Covid (CCSA) a annoncé mercredi qu'un 2e et 3e cas d'infection au COVID-19 Omicron avaient été détectés en Thaïlande chez deux Thaïlandaises non vaccinées, revenues du Nigeria le 24 novembre.

 

Toutes deux sont entrées en quarantaine à leur arrivée et ont été testées positives pour COVID-19, deux jours seulement avant que l'OMS n'annonce officiellement l'émergence d'Omicron. Leurs infections ont précédé le premier cas connu de la variante Omicron en Thaïlande, un homme d'affaires américain de 35 ans arrivé d'Espagne via Dubaï le 29 novembre, comme l'a annoncé lundi le CCSA.

Toutes deux ont été traitées dans un « hôpitel » jusqu'au 5 décembre, date à laquelle les autorités ont testé à nouveau pour confirmer que la variante du virus était Omicron. Les deux femmes sont maintenues en observation pendant sept jours supplémentaires et n'ont pas été libérées.

Les patientes, âgées de 46 et 36 ans, sont des traductrices travaillant pour une Église chrétienne. Elles étaient deux des trois représentants thaïlandais à une assemblée religieuse à Lagos, au Nigeria, du 13 au 23 novembre. La femme de 36 ans avait déjà eu une infection COVID en juillet ce qui ne l'a pas empêchée de rechuter.

Le 3e membre du groupe thaïlandais, s'est rendu en Suède après le voyage à Lagos où il a également été testé positif.

Les tests RT-PCR effectués le 21 novembre, avant leur vol vers la Thaïlande, ont donné des résultats négatifs.

L'Américain n'a développé aucun symptôme grave. 16 des 17 employés de l'hôtel trouvés en contact avec lui en Thaïlande ont été testés négatifs pour le coronavirus.

highlights-virus-variant_web.thumb.png.120718cc5bf5b171353cc22f6b4eac13.png

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 03 février 2023 23:54
Sponsors