Le Modérateur

Après la ganja et les casinos, la légalisation de la prostitution ? Création d'un comité

1 message dans ce sujet

Le parti politique thaïlandais Sriwilai envisage de créer un comité pour étudier et organiser les maisons closes, les salons de massage et les salons, ainsi que la légalisation des travailleuses du sexe afin d'attirer des visiteurs étrangers et de générer des revenus pour le pays.

Phakorn Chandrakana, chef adjoint du Parti thaïlandais Sriwilai, a révélé à l'Associated Press, le 22 décembre, que le parti envisage de proposer un comité pour étudier la possibilité de légaliser les activités sexuelles (tarifées) pour stimuler l'économie nationale.

« Actuellement, il y a plus de 500 000 personnes de tous les genres qui travaillent dans l'industrie du sexe en Thaïlande. Bien qu'il existe des lois qui interdisent la prostitution, cette occupation existe encore. Parfois avec l'accord des responsables gouvernementaux qui sont également impliqués. Cependant, en raison de lois archaïques, certaines personnes haut placées prétendent que cette industrie n'existent pas et font même des déclarations ridicules niant farouchement toute prostitution en Thaïlande."

Le chef du parti thaïlandais Sriwilai, Mongkolkit Suksintharanon, a en outre déclaré que les revenus du pays ne correspondaient pas aux dépenses. Par conséquent, les entreprises des zones grises devrait être légalisé et rapporté des impôts. Elles pourraient générer plus de cent millions (milliards ?) de bahts par an.

Il a poursuivi : « Les personnes qui travaillent dans le secteur du sexe n'ont pas de droits fondamentaux ni de sécurité sociale. Par conséquent, le parti a décidé de soumettre la motion pour que le conseil envisage la création d'un comité extraordinaire. Le gouvernement étudie également des propositions pour d'autres zones « grises » comme les casinos, il est important de s'attaquer enfin à ce problème et de le légaliser, ce qui contribuera également à mettre un terme à la corruption. »

C'est justement, là que le bât blesse : certains préfèrent que tout reste interdit car cela génère des revenus aux mafias tellement puissantes.

3cddc4813ccfcea07b1ec45b2cf8791866676599cec0b62b64aedaa7a88ab44f-696x448.jpg.5537a45ea40d2951cccd818082215718.jpg.d871ee88d5f914e5402d8235b77f4df2.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 04 février 2023 00:35
Sponsors