Le Modérateur

Un Britannique de 82 ans, arrêté à Nong Khai pour abus sexuels sur mineures

1 message dans ce sujet

Le charismatique Grand Flic, le lieutenant-général Surachate Hakparn, a déclaré qu'il avait l'intention de débarrasser la Thaïlande des pédophiles étrangers après un raid dans une maison de Nong Khai, dans le nord-est.

L'homme connu sous le nom de Big Joke a menacé toute personne étrangère ou locale qui commettrait des crimes sexuels contre des enfants.

Un Britannique résidant en Thaïlande depuis 2008 A été Arrêté lundi dans le Moo 8, sous-district de Meechai.

Une équipe de La Chaîne 7 était présente dans la maison lors de l'arrestation.

Son ordinateur a révélé des visites fréquentes sur des sites de pédopornographie, a déclaré le lieutenant-général. Des cannes et des fouets ont été déposés en preuve (!?).

Surachate a déclaré que l'homme avait fréquemment reçu des filles de moins de 15 ans "fournies" par les parents qui seraient également arrêtés.

Il a déclaré que cela équivalait à un trafic d'êtres humains de filles de moins de 15 ans. Les sanctions pour cela sont de nombreuses années de prison.

Lors d'une conférence de presse avec d'autres grands policiers locaux et de l'immigration, il a déclaré qu'il fallait appliquer les politiques du Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha et de Prawit Wongsuwon.

Dans le cas présent, le suspect a déjà vu son visa révoqué et a été mis sur liste noire et fera désormais face à des accusations liées aux agressions d'enfants de moins de 15 ans et à la pornographie.

Il a dit que c'était le premier de nombreux raids à venir. Il y a plusieurs suspects à Nong Khai et d'autres à Kalasin.

Il travaillerait avec des groupes de protection de l'enfance et de la famille pour éradiquer les pédophiles.

Payer les enfants ou se les faire offrir volontairement par des parents thaïlandais n'était pas une défense et les sanctions sont sévères, a-t-il dit à toutes les personnes concernées, a rapporté Naew Na (proche de la police).

Le gouverneur adjoint Ranida Leuantgthitisakul a déclaré que cinq filles mineures âgées de 10 à 17 ans étaient impliquées dans l'affaire de Nong Khai.

Celles-ci sont toutes pris en charge et reçoivent des prestations d'éducation et d'aide sociale.

ASEAN NOW en anglais suggère que la présence de Surachate indique que cela fait partie d'un mouvement visible et médiatisé contre les étrangers vivant en Thaïlande qui s'attaquent aux enfants et à leurs intermédiaires thaïlandais.

Surachate a déjà effectué de tels raids avec présence des médias lors de descentes contre des criminels étrangers et locaux, qui ont tous été rapportés dans la presse désireuse de suivre chacun de ses mouvements.

Il semble qu'il pourrait bien suivre un modèle similaire. On ne sait pas si la re-médiatisation de Surachate a une signification politique ou pas.

1pm.jpg.7e52268f30cd0ac2fcea398c6ce80ed0.jpg.cd1107dfa8318d2b73e77bf7a1732589.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 16 août 2022 01:34
Sponsors