Le Modérateur

Les autorités ne plaisantent pas avec la procédure "test and go"

1 message dans ce sujet

Les autorités thaïlandaises portent plainte contre un touriste israélien qui s'est échappé de son hôtel de quarantaine (de 24 heures) à Bangkok et l'expulseront une fois la procédure judiciaire terminée.

Ohad Baruch est actuellement détenu au commissariat de Thong Lor après que la police l'a appréhendé dans un restaurant de Koh Samui le 22 décembre. Le ressortissant israélien est arrivé en Thaïlande le 17 décembre dans le cadre du programme Test & Go, mais a quitté son hôtel à Bangkok avant d'avoir le résultat de son test PCR.

Suphakit Sirilak, du Département des sciences médicales, a déclaré qu'un test avait révélé que Baruch était infecté par la variante du coronavirus Omicron, malgré un autre test négatif effectué à Koh Samui.

L'homme a depuis été accusé d'avoir enfreint le décret d'urgence et la loi sur la lutte contre les maladies transmissibles. Il sera expulsé en vertu de la loi sur l'immigration une fois que le tribunal aura rendu sa décision.

Par ailleurs, Les autorités sanitaires de Chiang Mai ont averti les hôteliers impliqués dans la procédure "Test and Go" qu'ils devaient suivre les règles sous peine d'être exclus du programme.

Bangkok Business News a fait état d'une réunion à laquelle ont assisté le vice-gouverneur de la province du nord de la Thaïlande, Worawit Chaisawat, ainsi que les autorités sanitaires et la branche locale de la TAT.

Ces responsables ont rencontré un groupe de 20 hôteliers dirigé par le chef de l'association des hôteliers du nord de la Thaïlande, La-iat Bungsrithong.

Il a été expliqué qu'au moins un établissement n'avait pas respecté la procédure Test and Go.

Le personnel de l’hôtel n'a pas rencontré ses clients à l'aéroport. Ces derniers ont pu se promener dans l'aéroport et après leur enregistrement, ils ont pu quitter l'hôtel avant le retour des résultats de tests RT-PCR.

Tous les hôtels impliqués dans Test and Go ont été rappelés à leurs responsabilités. S'ils ne respectent pas les règles, ils prendront leur habilitation.

Le programme est actuellement suspendu pour les nouvelles demandes jusqu'au 4 janvier, mais des touristes acceptés précédemment continuent d'entrer en Thaïlande, note ASEAN NOW.

Des décisions sont attendues la semaine prochaine quant à sa poursuite ou non du programme.

57ced583deacfb04aa53cecd236b14a2_small.jpg.63217807bb74b891dc159026e6e41223.jpg.968bf633fd8a08d254e21c61e1d5ed69.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 03 février 2023 23:21
Sponsors