Le Modérateur

Abandonnant la langue de bois, le patron du tourisme en Thaïlande avoue : pas retour à la normale avant 2024

1 message dans ce sujet

Le chef de l'Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) prévoit désormais que les revenus du tourisme n'atteindront que 50% du niveau de 2019 en 2022, et seulement 80% en 2023 alors que le pays continue de faire de la gestion des risques sanitaires une priorité.

Le gouverneur de la TAT, Yuthasak Supasorn, a déclaré cette semaine que l'industrie du tourisme pourrait mettre des années à se remettre de la pandémie de coronavirus.

Yuthasak est pourtant d'un naturel optimiste et surprend souvent en avançant des chiffres et prévisions  fantaisistes.

En 2022, TAT voit le revenu total du tourisme en Thaïlande à seulement 1 500 milliards de bahts, la moitié de celui enregistré en 2019.

Même en 2023, a déclaré Yuthasak, les revenus du tourisme n'atteindront que 2 400 milliards de bahts, soit 80% du niveau d'avant la pandémie.

Alors que 2022 ne verra peut-être que vingt millions de touristes, Yuthasak a déclaré que le TAT cible davantage de touristes de « qualité », donc dépensiers. Il ne dit pas pourquoi les riches viendraient plutôt en Thaïlande qu'ailleurs.

Le gouverneur de la TAT, Yuthasak Supasorn, a déclaré qu'il faudrait des années à l'industrie du tourisme pour se remettre de la pandémie de coronavirus.

Yuthasak a admis que l'imprévisibilité de la pandémie et des vagues  de variantes créent beaucoup d'incertitude.

2021 ne verra que 10 % des recettes touristiques pré-pandémiques et, en 2022, la Thaïlande continuera à faire de la gestion des risques la priorité. Cela signifie que le meilleur scénario pour 2022 sera de 18 millions de touristes et de 1,9 billion de bahts de revenus. Environ 160 millions de bahts supplémentaires proviendront des voyages intérieurs.

Le pire des cas voit seulement dix millions de touristes internationaux et seulement 1 300 milliards de bahts de revenus. Seuls 122 millions de bahts supplémentaires proviendraient des voyages intérieurs.

Après deux années de faible fréquentation touristique, l'industrie hôtelière va désormais devoir s'appuyer sur le tourisme domestique.

Cependant, la plupart des Thaïlandais ont tendance à ne voyager que le week-end ou pendant les jours fériés, ce qui rendra extrêmement difficile pour les hôtels d'atteindre le seuil de rentabilité.

TAT-Governor-Yuthasak-Supasorn.jpg.09659ccae8cd9228c4bbc902fe61a17d.thumb.jpg.cd8d609e5ea175410a788c29e8bcf373.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 03 février 2023 23:06
Sponsors