Le Modérateur

Voici les nouvelles mesures, plus strictes, liées à l'épidémie de Covid en Thaïlande

1 message dans ce sujet

La procédure Test and Go avec quarantaine d'un jour est bien temporairement abandonnée sans date de reprise.

 

« Nous continuons la suspension de la procédure Test and Go pour le moment », a déclaré le Dr Taweesin Visanuyothin, porte-parole de l'administration en charge de Covid. CCSA.

La date limite pour ceux qui ont déjà des PASS approuvés a été prolongée du 10 au 15 janvier.

"Aucune entrée via cette procédure ne sera autorisée après le 15 janvier", a-t-il déclaré.

La Thaïlande est donc, de facto, fermée pour les touristes. Il est possible d'entrer selon d'autres procédures mais cela ne peut pas concerner les touristes.

Le CCSA a estimé qu'il y a environ 10 400 personnes qui ont été approuvées pour la procédure et qui attendent toujours d'entrer entre le 7 et le 15 janvier.

L'interdiction d'entrée en provenance de huit pays africains sera levée le 11 janvier.

L'enregistrement pour entrer en Thaïlande via les sandbox / zone tampon touristiques, avec une période de quarantaine de sept jours, à Phuket, Krabi, Phang Nga et Surat Thani (Ko Samui, Ko Pha-ngan et Ko Tao) sera rouvert le 11 janvier après avoir été interrompu en décembre.

Les mesures suivantes entreront en vigueur le 9 janvier (dimanche) jusqu'au 31 janvier (au moins) :

Toutes les provinces seront déclarées « zones oranges », à l'exception des zones touristiques spécialement désignées bleues (dont Bangkok).
- les lieux de vie nocturne restent fermés, mais peuvent se convertir en restaurants
- les restaurants dans les zones touristiques (y compris Bangkok, Phuket, Chiang Mai, etc.) peuvent toujours servir de l'alcool, mais seulement jusqu'à 21h. Toutes les autres provinces interdisent l'alcool dans les restaurants. L'alcool pourrait être servi dans les 69 provinces oranges à partir du 16 janvier, mais danser n'est pas autorisé (à confirmer).
- les seules les options pour entrer en Thaïlande maintenant sont donc les bacs à sable désignés ou la quarantaine en hôtel comme par le passé.

Les décisions ont été prises lors d'une réunion du CCSA organisée spécialement pour évaluer les conséquences de la vague d'Omicron en Thaïlande. La réunion était présidée par le Premier ministre Prayut Chan-o-cha.

Le CCSA a également demandé aux fonctionnaires de travailler à domicile pendant 14 jours supplémentaires mais les services publics devraient rester disponibles.

Les grands magasins fonctionneront normalement.

On le comprend ces décisions restent incomplètes et doivent être ajustées dans les jours à venir.

Pour l'instant, Omicron a généré des infections mais pas encore d'hospitalisation.

sandboxes.jpg.7ea2011f3a2ffa7d03ec7908134f03ea.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 03 février 2023 23:41
Sponsors