Le Modérateur

La Thaïlande voudrait exporter ses fruits via Le nouveau TGV Laos - Chine

1 message dans ce sujet

Après seulement un mois, le nouveau train à grande vitesse Laos-Chine est non seulement un succès auprès des passagers, mais il offre également un itinéraire fiable et rapide pour le fret.

 

La première cargaison de fret sur cette ligne est partie le 3 décembre 2021. Il s'agissait de potasse fabriquée par une coentreprise Chine-Laos nommée Sino-Agri Potash Company.

La ligne de 1 035 kilomètres pour passagers et marchandises, reliant Kunming dans le Yunnan (sud-ouest de la Chine) à la capitale laotienne Vientiane, adopte pleinement les normes techniques chinoises et se compose de deux sections.

La construction de la section au Laos de la ville frontalière de Boten à Vientiane a commencé en décembre 2016, et la construction de la section en Chine de la ville de Yuxi à la ville frontalière de Mohan a commencé en décembre 2015.

La Thaïlande souhaite désormais négocier avec les gouvernements lao et chinois pour une coopération plus étroite en matière de logistique, grâce au TGV Laos-Chine, dans le but d'augmenter les exportations de fruits frais.

S'exprimant après avoir visité le poste de douane du pont de l'amitié Thaïlande-Laos à Nong Khai, le ministre du Commerce Jurin Laksanawisit a déclaré que la possible coopération en matière de transport de marchandises contribuerait à augmenter le commerce transfrontalier global entre la Thaïlande et le Laos, ainsi qu'avec la Chine.

En 2021, le volume du commerce frontalier Thaïlande-Laos s'élevait à 200 milliards de THB, soit une augmentation de 12,58 % par rapport à l'année précédente.

Sur le total, les exportations de la Thaïlande ont représenté 112,437 milliards de bahts, en hausse de 20,13% par rapport à 2020, ce qui a entraîné un excédent commercial d'une valeur de 31 milliards de bahts.

M. Jurin souhaite tirer le meilleur parti du TGV Laos-Chine pour transporter davantage de produits. Apparemment, la Chine n'autorise actuellement que le transport de minerai, caoutchouc et manioc par le TGV.

"Nous aimerions négocier avec le gouvernement chinois pour autoriser le transport de fruits thaïlandais au cours de la prochaine saison de récolte entre mars et mai de cette année", a déclaré M. Jurin.

Le gouvernement thaïlandais a formé un groupe de travail, proposé par le ministère des Transports, pour se coordonner avec les autorités laotiennes sur les projets de construction d'un chemin de fer reliant les deux voisins.

Cela fait partie d'un projet de TGV reliant le système ferroviaire thaïlandais au chemin de fer Laos-Chine. À terme, il est prévu de relier la Chine à Singapour.

rf.jpg.84c12e0a37251abcdcb00ca42aaa9458.jpg.51b78b14bd433164b825986db5813edf.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 20 août 2022 05:54
Sponsors