Le Modérateur

Et si le gouvernement avait tenté de cacher l'épidémie de peste porcine ?

1 message dans ce sujet

Le parti d'opposition thaïlandais Pheu Thai va interroger le gouvernement au parlement, alléguant une dissimulation de l'épidémie de peste porcine africaine (PPA)  https://fr.wikipedia.org/wiki/Peste_porcine_africaine en Thaïlande, qui se serait propagée à 56 provinces depuis mars dernier, entraînant l'abattage de près de 160 000 porcs.

Le cabinet a approuvé mardi un budget de 574 millions de bahts qui sera utilisé pour indemniser plus de 4 900 éleveurs de porcs pour l'abattage, effectué entre le 23 mars et le 15 octobre 2021.

Beaucoup plus de porcs, y compris des reproducteurs, sont morts naturellement de la maladie.

Le chef du Pheu Thai, Chonlanan Srikaew, a déclaré que la dissimulation présumée de l'épidémie de PPA est sérieuse et pourrait conduire à la chute du gouvernement, incapable de contenir les maladies animales, comme la dermatose nodulaire contagieuse chez les bovins et la PPA chez les porcs, causant ainsi de graves dommages à l'économie.

Il a déclaré que le parti soumettrait une motion verbale urgente au Parlement la semaine prochaine, cherchant à interroger le gouvernement sur la possible dissimulation et lui demandant comment il résoudrait le problème.

Si aucun ministre ne se manifeste pour assumer la responsabilité de l'épidémie de PPA et des dommages causés, il a averti que le parti demanderait un débat de censure et demanderait à la Commission nationale anti-corruption (NACC) d'enquêter pour savoir si qui est responsable de ce fiasco.

Visuth Chainaroon du même parti d'opposition a présenté un document aux médias, montrant que 400 millions de bahts avaient été déboursés des coffres du gouvernement en juillet dernier pour contenir la propagation de la PPA.

Il a déclaré que le parti exigerait une refonte du Département de l'élevage, à la suite de son prétendu échec à contenir la dermatose nodulaire, apparue dans le bétail en Thaïlande en 2021.

Le porte-parole Thanakorn Wangboonkongchana a déclaré que le gouvernement avait chargé le Département de l'élevage d'adopter des systèmes d'alerte précoce afin de prévenir les épidémies de maladies  telles que la PPA.

Il a expliqué, cependant, que la PPA existe depuis plus de 100 ans et, jusqu'à présent, il n'y a pas de vaccin pour prévenir ni de médicament pour guérir la maladie.

Il a déclaré que le Département de l'élevage, en collaboration avec l'Université Chulalongkorn, avait développé un vaccin contre la PPA, qui devrait entrer en période d'essai cette année.

G0DL5oPyrtt5HBAivXZhbCpuB7Jw9JeNdLVljfp1w0TUvlcYW12u3y.jpg.30e23688dc9b58c92415f358d613640f.jpg.0964801f84e65cc1e4de82333ab40494.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 03 février 2023 22:57
Sponsors