Le Modérateur

Le cabinet thaïlandais approuve un projet de loi visant à "superviser" l'éthique des journalistes

1 message dans ce sujet

Le cabinet thaïlandais a approuvé mardi un projet de loi visant à créer un conseil de la profession des médias, similaire au Conseil des avocats de Thaïlande, pour réglementer et promouvoir l'éthique et les normes des professionnels des médias et protéger les droits, les libertés et l'indépendance dans les médias, conformément à la Constitution.

 

En vertu de l'article 35, les membres des médias seront protégés par la loi dans l'exercice de leurs droits, libertés et indépendance dans la présentation des informations et des opinions s'ils respectent l'éthique des médias et si l'exercice de ces droits ne va pas à l'encontre du "bon moral du peuple". On sait que ce point est sensible car publier une information avérée mais "déprimante" est donc interdit.

Un autre point important du projet, proposé par le Département des relations publiques et rédigé par le Conseil d'État, est que les membres des médias d'État ont le droit de défier les ordres de leurs supérieurs si ces ordres sont jugés contraires à l'éthique des médias, mais l'exercice de ce droit doit tenir compte des missions des médias d'État (sic).

Le conseil de la profession des médias sera dirigé par un conseil de 10 membres, choisis parmi des personnes expérimentées spécialisées dans les domaines des médias professionnels, des droits de l'homme ou de la protection des consommateurs.

Le conseil recevra un financement annuel d'au moins 25 millions de bahts du Fonds pour les télécommunications BTFP.

Le Conseil des Métiers des Médias sera assisté d'un bureau permanent, qui prendra en charge les affaires générales et comptables et facilitera le fonctionnement du conseil et du Comité d’Éthique.

1720428428_-.jpg.bdfa0fd25ca189928f5ae9d1241bf2be.jpg.9dd581e35fc5e6c15fec3002ba33c828.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 08 décembre 2022 10:35
Sponsors