Le Modérateur

La Thaïlande devrait cesser de publier les chiffres quotidiens de Covid

1 message dans ce sujet

La Thaïlande doit apprendre à vivre avec le virus Covid-19 et cesser de publier les chiffres quotidiens de la pandémie d'ici la fin avril pour renforcer la confiance du public et permettre au pays de revenir à la normale, a déclaré lundi un expert en santé publique à Thai Enquirer.

La Thaïlande a enregistré lundi 6 929 cas mais seulement 13 décès. Dimanche, le nombre de décès, 9, était le plus bas enregistré depuis plus d'un an. Cependant, l'un de ces décès était dû à la nouvelle variante Omicron de la maladie.

"Je pense que les autorités sanitaires comprennent que la nouvelle variante d'Omicron est moins mortelle et pourrait signifier la fin de la pandémie ", a déclaré Kanyarat Wanna-anant, de l'Université de Chiang Mai Rajaphat.

"Avec le nombre de vaccination qui augmente chaque jour, y compris les rappels, la fin de la pandémie est en vue."

Selon Kanyarat, les effets économiques de la pandémie ont été bien plus dévastateurs que le virus lui-même et il faut tout faire pour renforcer la confiance.

«Le seul nombre qui compte est le nombre de morts S'il oscille autour de 10, la Thaïlande verra plus de morts sur les routes par jour que de morts de Covid-19 », a-t-elle déclaré.

"Cela signifie que nous devons réévaluer nos priorités, continuer à être vigilants, continuer à acquérir les dernières technologies pour lutter contre le virus, mais aussi ne pas provoquer une panique excessive dans la population."

Kanyarat dit que si le gouvernement se fixait pour objectif de cesser de publier les chiffres quotidiens d'ici avril, cela signalerait au pays qu'il y a une date de fin à la crise et qu'il ne s'agit pas d'une "guerre éternelle".

"Sauf si une autre variante plus meurtrière arrive, nous verrons la sortie de crise d'ici le milieu de cette année."

Il y a des signaux qui montrent que les portes du tourisme étranger pourraient être rouvertes dans les semaines ou mois à venir. La question est de savoir si la Thaïlande voit les étrangers comme des touristes ou des suspects.

En effet le Premier ministre demande de réévaluer l'équilibre entre l'économie et la santé publique. La première a toujours été sacrifiée à la seconde. De même que l'école, abandonnée depuis 2 ans.

Samedi, le ministre de la Santé publique Anutin Charnvirakul a indiqué que le gouvernement pourrait se préparer à assouplir les mesures de santé publique récemment renforcées et calmer sa posture défensive du pays contre la souche Omicron de COVID-19.

Il a cependant insisté sur le fait qu'une menace persiste et a souligné la nécessité pour toute personne vivant en Thaïlande de se faire vacciner de toute urgence.

cov.jpg.47a3aca67742c39e861b69a2863f980c.jpg.8016ca8643ad9257b33530877ae4ed59.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 30 novembre 2022 04:28
Sponsors