Le Modérateur

Les royalistes demandent l'expulsion d'Amnesty International

1 message dans ce sujet

Les royalistes disent avoir recueilli un million de signatures pour demander le départ d'Amnesty International.

Un ministre adjoint au bureau du Premier ministre a déclaré que son groupe royaliste avait réussi à rassembler un million de noms pour une pétition appelant Amnesty International à quitter la Thaïlande. Il n'a pas précisé comment ils ont été collectés, et ses adjoints sont en train de vérifier la validité de ces noms.

Il a déclaré qu'ils remettraient les noms aux agences concernées pour ouvrir une enquête officielle sur A I Thaïlande.

Le groupe veut que la licence de l'ONG soit annulée si elle était reconnue coupable de soutenir le mouvement pro-démocratie.

"Les ONG qui soutiennent la foule à trois sabots pour détruire la stabilité du pays et abolir l'institution royale sont extrêmement dangereuses", a déclaré mardi Seksakol Atthawong, mieux connu sous le nom de Rambo Isaan.

La «foule à trois sabots» c'est ainsi que les royalistes, les défenseurs du régime et les pro-establishment appellent le mouvement pro-démocratie dirigé par des étudiants qui a débuté en 2020.

Le mouvement utilise le salut à trois doigts, représentant la liberté, l'égalité et la fraternité, comme l'un de ses symboles pour appeler à la réforme de l'institution royale, à la modification de la constitution rédigée par la junte et à la démission du Premier ministre général Prayut Chan-ocha.

Les valeurs de liberté d'égalité et de fraternité seraient aux antipodes de celles de la Thaïlande : roi, religion, nation.

"La majorité des habitants de ce pays sont prêts à protéger le pays et l'institution et ils ne permettront jamais à ces organisations d'avoir un pied ici car elles créent des troubles au sein de la société", a-t-il déclaré.

-sTlaLO7.jpg.5399d0273dc2b0c9741cfc82944f8e74.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 26 mai 2022 12:52
Sponsors