Le Modérateur

Un nouveau petit pas vers la dépénalisation du cannabis et du chanvre en Thaïlande

1 message dans ce sujet

Toutes ces annonces peuvent paraître redondantes. Elle ne le sont pas. Il s'agit à chaque fois d'un nouveau petit pas vers la dépénalisation.

Le Comité de contrôle des stupéfiants a convenu jeudi de décriminaliser l'utilisation de toutes les parties et extraits de cannabis et de chanvre en Thaïlande en retirant les plantes de la liste des stupéfiants de catégorie 5, ouvrant la voie aux familles qui voudrait les cultiver. La catégorie 1 concerne les drogues dures. Il n'y a pas de catégorie 6.

Un projet d'annonce du ministère de la Santé publique, approuvé jeudi, sera soumis à l'Office of Narcotics Control Board (ONCB), la brigade des Stups, pour approbation. En effet, les Stups freinent des 4 fers quand les autres agences souhaitent accélérer.

Bien que les dérivés du cannabis et du chanvre aient été retirés de la catégorie 5 dans la loi sur les stupéfiants (donc légalisés), promulguée le 9 décembre, les plantes elles-mêmes sont restées sur la liste du ministère de la Santé publique, ce qui a entraîné une confusion généralisée.

La seule exception à la dépénalisation concerne les extraits de cannabis dont la teneur en THC (tétrahydrocannabinol) dépasse 0,2 %. Cela signifie que le cannabis contenant assez de THC pour "planer" reste illégal.

Le projet d'annonce ministérielle sera soumis à l'ONCB le 25 janvier pour approbation, avant que le ministre de la Santé publique Anutin Charnvirakul ne le signe. Anutin est un farouche défenseur de la dépénalisation.

Thai-PBS-World-logo-48.jpg.d630ff418ec0398ee7887a18c4ce7dc1.jpg.797b40fd94812a9d8090e29f0e1eebeb.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 30 novembre 2022 05:11
Sponsors