Le Modérateur

Les Thaïlandais outrés par la mort d'une jeune médecin, tué par un policier à moto

1 message dans ce sujet

suite de ce drame

 

 Plusieurs chefs d'accusation, dont celui d'avoir causé la mort par conduite imprudente, ont été déposés par la police du district de Phaya Thai contre un sous-officier de police qui a renversé une piétonne sur un passage clouté de Phaya Thai Road avec son "gros cube".

L'accident mortel s'est produit vers 15 h 10 vendredi devant l'hôpital du rein de Bhumirajanagarindra et le défunt a été identifié comme étant la Dr Waraluck Supavatjariyakul, spécialiste des yeux à l'hôpital de Ramathibodi.

Pol Maj-Gen Jirasant Kaewsang-ek, numéro 2 de la police métropolitaine, a déclaré dimanche que, outre l'accusation de conduite imprudente, le suspect, le caporal suppléant Naravich Buadok de la police anti-émeute, fait également face à des accusations pour ne pas s'être arrêté pour que les gens traversent sur un passage clouté et pour rouler sur une moto pour laquelle la taxe de circulation n'a pas été payée et sans plaque d'immatriculation.

Le suspect, qui a subi des blessures mineures dans l'accident, a reconnu toutes les accusations et a rendu visite à la famille de la victime pour présenter ses condoléances, a déclaré Jirasant.

Le Bhumirajanagarindra Kidney Institute Hospital a publié aujourd'hui une déclaration publique, exhortant les internautes à cesser de partager la vidéo insoutenable de l'accident sur les réseaux sociaux, par respect pour la défunte et sa famille.

Comme dans tous les cas où un policier tue un civil en Thaïlande,  les citoyens sont entrés dans une colère noire contre une institution déjà largement détestée. D’autant que le travail de ce policier est de réprimer les manifestations.

Cependant certaines voix thaïlandaises se font entendre parmi les progressistes pour affirmer que tous les Thaïlandais participaient à cette injustice chronique qui nuit terriblement au pays.

Les tensions ont été importantes en 2021 en raison d'autres cas où des personnes au pouvoir ont été perçues comme agissant en toute impunité, notamment un autre policier qui a été surpris par la vidéosurveillance en train d'exécuter sommairement un suspect trafiquant de drogue avec un sac en plastique.

Les manifestations politiques des deux dernières années ont cherché à dénoncer ces crimes dont le suspect n'a pas été inquiété en raison de son influence et de sa richesse.

Malheureusement, des cas comme celui de la brillante Dr Waraluck "Kratai" Supawatjariyakul continueront d'être la norme plutôt que l'exception à moins que les citoyens ne commencent à assumer leur responsabilité personnelle plutôt que de simplement blâmer l'État.

Cela ne veut pas dire que l'État va bien, d'autant que le système judiciaire corrompu fait plus de mal que de bien.

Mais l'État n'assume que la moitié de la responsabilité, l'autre moitié nous (l'article a été écrit par un Thaïlandais) incombe clairement. Vivre dans une société en étant complice du non respect des règles, du clientélisme et du système féodal mène à la catastrophe.

Trop de Thaïlandais pensent qu'avoir du pouvoir signifient supprimer la loi et se rendre la vie plus facile.

Vous ne verrez jamais une personne influente admettre ses méfaits et accepter sa punition tant que toutes les options (y compris l'exil) n'auront pas été épuisées.

Cela ne veut pas dire que ceux qui sont au bas de l'échelle sociale sont plus nobles et moins corrompus, ils ont juste moins d'opportunités.

Si la Thaïlande doit changer, et c'est clairement quelque chose que tout le monde veut voir à en juger par le nombre de messages d'indignation en ligne, alors la responsabilité personnelle doit être un élément clé de cette équation.

Arrêtez de demander des faveurs, arrêtez d'appeler des personnes influentes pour vous aider. Renversez le système de sakdina et de baramee parce que ce sont des éléments intrinsèques de la corruption et de la pourriture au sein de notre société.
Thai-PBS-World-logo-23-1.jpg.5981b816c7575a940cd2d74eb9a295bf.jpg.40afa977dfbbfab1eaca12f44b32ac50.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 23 mai 2022 05:55
Sponsors