Le Modérateur

Des villageois posent Plus de 100 pièges à éléphants près de Loei

1 message dans ce sujet

Une plainte a été déposée hier samedi auprès de la police du district de Phu Luang, province de Loei (nord-est), par des responsables de la réserve faunique de Phu Luang, contre des villageois qui auraient installé des pièges à éléphants autour de leurs fermes et d'un étang.

 

Les fonctionnaires ont présenté certains des pièges à la police comme preuve. Ils ont déclaré que la pose de pièges à animaux est une infraction à la loi sur la protection de la faune et que les auteurs sont passibles d'une peine de prison de 10 ans et/ou d'une amende d'un million de bahts, s'ils sont reconnus coupables par un tribunal.

Un responsable a déclaré que les villageois avaient déjà utilisé des pétards pour chasser les éléphants mais que c'était la première fois que des pièges étaient trouvés près du sanctuaire.

Petch Manopavit, de la Green World Foundation, a déclaré samedi qu'il avait reçu un rapport des gardes forestiers de Loei indiquant qu'ils avaient trouvé plus de 100 pièges à éléphants à proximité de la réserve faunique de Phu Luang.

Les pièges grossièrement fabriqués sont constitués de morceaux de tronc d'arbre de forme circulaire, d'environ 30 cm de diamètre, avec 5 à 6 longs clous saillants, dont certains étaient rouillés.

On pense que les pièges ont été posés par des agriculteurs pour empêcher que leurs récoltes de canne à sucre ne soient mangées par les éléphants, qui s'aventurent hors de la réserve faunique à la recherche de nourriture.

Selon Jirachai Arkhachan, chef de la station de recherche sur la faune de Phu Luang, des taches de sang ont été trouvées sur certains des pièges, indiquant que certains éléphants auraient pu marcher dessus.

Il a déclaré que les responsables forestiers ont tenté de convaincre les producteurs de canne à sucre de se tourner vers le piment, ou d'élever des abeilles, au lieu de compter sur la canne à sucre, qui est l'aliment préféré des animaux. La plupart comprennent la nécessité de s'adapter et de coexister avec des animaux, mais certains ne le font pas.

BRpLwT0TYaGXOF4tVxdth09c4WbRK1tz8mRVzKVU4VrZV.png.0b28b8b00441da88417a2496af605173.png.c2726de777d5b4779a707cdbd224362b.png

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 02 octobre 2022 04:45
Sponsors