Le Modérateur

La Thaïlande a un besoin urgent de 800 000 travailleurs migrants

1 message dans ce sujet

La Thaïlande a un besoin urgent de 800 000 travailleurs migrants pour le secteur manufacturier ainsi que les entreprises du tourisme et des services qui font face à une pénurie de main-d'œuvre, indique la Fédération des industries thaïlandaises (FTI).

 

De nombreuses entreprises s'enregistrent auprès du gouvernement pour importer des travailleurs du Myanmar, du Cambodge et du Laos, car la demande de travailleurs augmente en raison de la reprise économique.

« Le secteur industriel a le plus besoin de travailleurs migrants, avec une demande qui grimpe désormais à 500 000 », a déclaré Kriengkrai Thiennukul, vice-président de la FTI. De plus, 300 000 travailleurs sont recherchés par les entrepreneurs du tourisme et des services connexes.

"Le secteur des affaires veut que le gouvernement accélère le processus d'importation de travailleurs migrants", a déclaré M. Kriengkrai.

Récemment, les autorités ont commencé à signer des protocoles d'accord avec les pays voisins pour résoudre la grave pénurie de main-d'œuvre.

Le secteur des exportations, qui s'est développé rapidement l'an dernier à la suite de la reprise économique mondiale, a stimulé la demande de main-d'œuvre.

Selon la FTI, les opérateurs économiques de 45 secteurs, en particulier l'agroalimentaire, souhaitent embaucher plus de travailleurs, tout comme ceux de l'hôtellerie.

Les mesures de verrouillage précédentes imposées pour contenir la propagation du Covid-19, qui a frappé la Thaïlande au début de 2020, ont poussé un certain nombre de travailleurs migrants à retourner dans leur pays car de nombreuses activités commerciales ont été suspendues, ce qui leur a fait perdre leur emploi.

La situation a aggravé une pénurie de main-d'œuvre en Thaïlande qui a commencé avant la pandémie.

Bien que la Thaïlande ait besoin de plus de travailleurs étrangers, l'entrée illégale de migrants, en particulier ceux du Myanmar fuyant les troubles politiques, inquiète.

Selon M. Kriengkrai, la FTI a suggéré au gouvernement de mettre en place un système de bac à sable / zone tampon en usine près des frontières, pour prévenir de nouvelles épidémies.

Le bac à sable en usine comprend des mesures pour maintenir les travailleurs en quarantaine, les vacciner et organiser des voyages directs des frontières vers leurs usines. On devine qu'ils pourraient travailler pendant leur quarantaine.

La fédération pense que le bac à sable en usine aidera les autorités à prévenir de nouveaux clusters d'infection ainsi qu'à réduire l'entrée illégale de travailleurs migrants et la traite des êtres humains, a-t-il déclaré.

Le premier lot de 226 travailleurs migrants cambodgiens dans le cadre d'un nouveau protocole d'accord  entre les gouvernements thaïlandais et cambodgien arrivera aujourd'hui en Thaïlande.

C'est un nombre infime compte tenu de l'énorme demande de la Thaïlande. Le gouvernement thaïlandais n'est jamais parvenu à organiser correctement l'importation légale de travailleurs migrants, ce qui incite de nombreux patrons, étrangers et mafieux à contourner les procédures officielles.

421544311447.jpg.a7e0374779a7331df55dccfa5502a512.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 05 décembre 2022 18:04
Sponsors