Le Modérateur

La Thaïlande passerait n°2 du marché du riz devant le Vietnam en 2022 ?

1 message dans ce sujet

La Thaïlande devrait confirmer cette année sa remontée en force sur le marché mondial du riz et envisage de ravir au Vietnam sa place de deuxième exportateur mondial.

En 2021, les exportations thaïlandaises de riz ont déjà progressé de 6,7% par rapport à l'année précédente à 6,11 millions de tonnes (Mt), selon le ministère du Commerce (Lire : La Chronique Matières premières agricoles au 27 janvier 2022), mais en 2022, elles devraient augmenter encore davantage, de 14,6% à 7 Mt, annonce aujourd’hui le président honoraire de l’Association des exportateurs de riz de Thaïlande, Chookiat Ophaswongse.

Rappelons qu’après avoir atteint le record de 11,6 Mt à l’export en 2017, les performances de la filière à l’international ont baissé trois années de suite.  En 2020, la Thaïlande n’a vendu que 5,7 Mt, le n°3 mondial enregistrant sa plus faible performance en deux décennies.

Alors, pourquoi une telle embellie en ligne de mire ? Premièrement, car le pays semble avoir tourné la page sur deux années de sécheresse. Deuxièmement, la monnaie locale, le baht, est plus stable alors qu’il avait fortement pris de la valeur l’année dernière, réduisant la compétitivité du riz thaïlandais. Enfin, la crise des conteneurs et de la flambée des couts de fret semblent se calmer.

Selon l’association, le pays produirait 19,5 Mt de paddy cette année, en hausse de 18% par rapport aux 16,5 Mt l’année dernière. C’est ce qui lui permettrait de repasser devant le Vietnam à l’export en termes de volumes, le Vietnam l’ayant détrôné en 2020 du second rang mondial à l’export en exportant 500 000 t environ de riz de plus que la Thaïlande. En 2021, le Vietnam a exporté 6,24 Mt et la Thaïlande 6,11 Mt.

Reste la guerre des prix à gagner. Car le riz thaïlandais est grosso modo $ 20 plus cher la tonne que le vietnamien. « Ces deux dernières années, les personnes achetaient ce qu’il y avait de moins cher. Mais maintenant, ils ont plus de pouvoir d’achat pour choisir un riz de meilleure qualité, même s’il est un peu plus cher", explique Chookiat Ophaswongse.

riz_pixabay__0.jpg.6e8928837bd508914a35c2177d3089da.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 05 décembre 2022 17:24
Sponsors