Le Modérateur

Prayut aux députés absents : "Si vous voulez des élections, assistez au moins aux séances parlementaires"

1 message dans ce sujet

Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a déclaré vendredi aux députés des deux côtés de la chambre que, s'ils veulent des élections générales, ils doivent coopérer les uns avec les autres en assistant aux séances parlementaires, notamment pour assurer le passage des deux lois organiques en attente nécessaires à l’organisation des prochaines élections.

Il a dit qu'il ne comprend pas à quel genre de jeu certains partis politiques s'adonnent au parlement. Ils sont bien présents à la chambre mais refusent de déclarer officiellement leur présence, empêchant ainsi le quorum.

Personnellement, a-t-il dit, il souhaite que les deux projets de loi organiques soient adoptés rapidement, mais a admis qu'il est impuissant à ordonner aux députés d'assister aux séances, ce qui relève des députés individuellement et de la coopération entre les deux camps.

Il a poursuivi en disant que rien ne peut avancer si les séances de la Chambre sont annulées par manque de quorum.

Il a déclaré que le chaos pourrait s'ensuivre si le pays n'est pas en mesure d'avancer et a averti que la Thaïlande avait déjà vécu une telle expérience et qu'elle aurait dû en tirer la leçon.

La séance de la Chambre a encore été annulée vendredi, la 2e fois en une semaine, en raison du manque de quorum, lors du débat sur l'érosion côtière.

Au moment du vote, le nombre de députés présents semblait inférieur quorum. Le président de la Chambre, Chuan Leekpai, a ordonné une pause de 15 minutes pour laisser le temps aux députés d'arriver. Puis Un décompte des voix a été ordonné, au moyen de l'insertion de cartes d'identité, mais seuls 195 députés étaient présents, en deçà des 237 minimum pour constituer le quorum. La réunion a ensuite été ajournée.

Le Premier ministre a également déclaré qu'il se moquait de savoir si les députés l'aimaient ou le détestaient, mais espérait qu'ils aimaient le pays. Selon lui, ils devraient s'unir.

« Le pays veut-il voir la paix ? Le pays veut-il l'unité ? Il a demandé.

Tout en soulignant qu'il n'est pas accro au pouvoir, Prayut a refusé de répondre à la question d'un journaliste sur le fait de savoir s'il deviendrait le chef du parti au pouvoir Palang Pracharat. Et si oui, quand ?

G0DL5oPyrtt5HBAivXaYUNBKJHwrdHm9NJ6ZXD4UF7b6d8bGhgFyxP-e1643975725781.jpg.e59d7753432d7393cf02e2a4eb7f430f.jpg.b97c1132da39ec29d32c8a7f220473fd.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 03 février 2023 22:48
Sponsors