Le Modérateur

Les exportations augmenteraient de 5 % au premier trimestre de 2022

1 message dans ce sujet

Les exportations thaïlandaises devraient augmenter de 5% au premier trimestre de 2022, tirées par la reprise de la demande mondiale, a déclaré mardi le Conseil national des chargeurs thaïlandais (TNSC).

Le TNSC pense que les exportations pourraient augmenter de 5 / 8 % en 2022, après la hausse de 15 / 16 % en 2021.

"Les exportations ont continué de croître fortement en janvier avec une valeur estimée à 22 milliards de dollars et elles pourraient augmenter de 5% au 1er trimestre de 2022", a déclaré Chaichan Chareonsuk, président du TNSC.

Si les exportations augmentaient de 5 à 8 %, la valeur totale à la fin de l'année serait d'environ 285 à 293 milliards de dollars avec une croissance moyenne d'environ 23,74 à 24,42 milliards de dollars par mois, a-t-il déclaré.

La projection annuelle est conforme aux prévisions du ministère du Commerce qui a déclaré en décembre qu'il s'attend à une augmentation des exportations de 3 à 4 % en 2022.

Le TNSC a déclaré que l'un des facteurs négatifs susceptibles de faire dérailler ces perspectives est le prix élevé de l'énergie qui pourrait encore augmenter avec le conflit en Ukraine. L'Union européenne pourrait faire face à une pénurie d'approvisionnement en gaz puisque la Russie fournit une grande partie du gaz utilisé dans l'Union.

En cas de perturbation, les prix des produits pétroliers augmenteront, ce qui entraînera de l'inflation. Le TNSC s'attend à ce que les prix du pétrole se situent autour de 90 à 100 dollars le baril au premier trimestre 2022.

Parmi les autres facteurs négatifs figurent la pénurie de main-d'œuvre dans le secteur manufacturier, l'augmentation des coûts de main-d'œuvre en raison de l'inflation, le manque d'espace dans les ports des principaux partenaires commerciaux, qui entraînent des retards, le manque de matières premières (semi-conducteurs, l'acier et le pétrole) sans parler d'un éventuel nouveau variant de Covid.

Le TNSC pense que le gouvernement devrait organiser des expositions dans les pays ciblés, tirer parti du partenariat économique régional, utiliser des plateformes numériques pour faciliter le commerce, comme le guichet unique national en ligne et investir dans l'amélioration des infrastructures logistiques pour faciliter le commerce international.

Les professionnels ont également demandé au gouvernement de maintenir le prix du diesel à un maximum de 30 bahts par litre et de contrôler les prix des services publics pour réduire les coûts de production et si le gouvernement cherche à augmenter le salaire minimum, il devrait le faire progressivement et en fonction de l'inflation.

te.jpg.6342b374d15355770ab55fb81e9a8344.jpg.19a606c1bc90e480956fe6f5e50ba79f.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 08 décembre 2022 10:10
Sponsors