Le Modérateur

Le policier qui a tué le "Dr Kratai" sur passage protégé face aux procureurs pour NEUF chefs d'accusation

1 message dans ce sujet

suite de cette affaire

 

Thai Rath a rapporté qu'hier, le chef de la police Phayathai Pol Col Borwonphop Sunthornrekha a emmené le caporal Norawich Buadok rencontrer les procureurs au bureau central de Ratchadaphisek.

Norawich conduisait une moto Ducati Monster lorsqu'il a été impliqué dans une collision qui a tué l'ophtalmologiste Dr Kratai qui traversait sur un passage clouté devant l'institut du rein il y a plusieurs semaines.

Le cas a ému toute la Thaïlande, entraînant une introspection nationale et des demandes de changements dans les amendes et le respect des piétons.

Le policier fait face à neuf chefs d'accusation, dont le plus grave est le numéro 1 - négligence causant la mort d'une autre personne.

Les procureurs ont déclaré que cette accusation est passible d'une peine de dix ans et / ou d'une amende de 200 000 bahts. Cependant, on n'a jamais vu un chauffard criminel condamné à de réelles peines de prison.

Le porte-parole Itthiporn Kaewthip ne sait pas si le statut de l'accusé en tant que policier signifie que la punition sera particulièrement sévère. Ou au contraire.

Son collègue porte-parole Prayuth Petchkhun a déclaré que la justice prévaudrait et que la famille de la victime n'aurait pas besoin d'engager un avocat pour porter plainte en dommages-intérêts civils, car cela serait fait pour eux par les procureurs.

Les accusations portées contre le caporal correspondent à la liste des choses à NE PAS faire, note ASEAN NOW.

  • Ne pas avoir de plaque d'immatriculation
  • Ne pas rouler à gauche
  • Ne pas s'arrêter pour un piéton qui traverse sur un passage protégé
  • Ne pas payer les taxes
  • Ne pas avoir d'assurance
  • Excès de vitesse

 

L'accusé fait également face à des accusations liées au fait de ne pas montrer de considération pour les autres sur la route et d'avoir un équipement incomplet sur la moto (défaut de rétroviseurs).

Un aspect de l'enquête que la police passe sous silence est de savoir si la moto qui avait été saisie par la police appartenait réellement au caporal puisqu'elle n'avait ni plaque ni papiers et qu'elle se trouvait dans un commissariat. C'est un peu comme si cet homme essayait le bolide.

Prochaine audience  à 9 h le 22 février.

Par ailleurs, comme pour prouver que le carnage sans fin continue, La police et les services de secours de Na Kha Province d' UDON THANI se sont rendus sur les lieux d'une collision entre deux motos au demi-tour de Ban Khong Ling sur l'autoroute Mitraphap à 21h30 la nuit dernière.

Un homme non identifié d'environ 25 à 30 ans est mort d'une fracture du cou sur le tarmac. Il portait une veste rose et un jean. Il conduisait une Honda Wave qui a été détruite.

A proximité se trouvait une moto Skoopy gravement endommagée. Deux jeunes de 17 ans ont été transportés à l'hôpital avec des blessures graves.

Le pépiniériste Anuwat, 36 ans, a déclaré qu'il prenait une douche lorsqu'il a entendu un bruit et s'est précipité dehors.

Les deux adolescents étaient conscients et ont dit qu'ils étaient étudiants. Ils ont admis s'être trompés de chemin sur la route et avoir fait un demi-tour illégal alors que l'homme sur la WAVE, dans son bon droit, venait en sens inverse, a rapporté Thai Rath.

La police poursuit ses investigations.

Le mot "casque" comme souvent n'est pas prononcé par les témoins ou la police.

 

1pm.jpg.f36026a485d5b021b45986824a0c8a3d.thumb.jpg.bdc0be7bc21d207021cb776692c185be.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 18 août 2022 18:17
Sponsors