Le Modérateur

Covid, le retour des camps de travail scellés

1 message dans ce sujet

Les autorités ont ordonné la fermeture d'un chantier de construction italo-thaï à Lak Si, Bangkok, et empêchent les travailleurs de quitter la zone pendant au moins 10 jours pour contenir un récent cluster Covid-19.

Le chantier de construction est situé à Soi Vibhavadi Rangsit 25. Le directeur du district de Laksi, Sombat Kanokthipwan, a déclaré qu'il y avait plus de 380 travailleurs infectés par Covid-19 au cours de la semaine dernière.

Sombat a demandé à l'opérateur d'isoler et de transférer les patients pour soins médicaux, de séparer le groupe à haut risque des autres et de désinfecter la zone. Tous seront à nouveau testés dans quelques jours, a-t-il ajouté.

En 2021, des centaines de chantiers de construction à Bangkok et dans d'autres provinces à haut risque ont également été fermés alors que le pays luttait contre sa pire épidémie de Covid-19 déclenchée par la variante Delta. L'idée était que les travailleurs (jeunes et en bonne santé) se contaminent les uns les autres au plus vite car ils ne risquaient pas de forme grave de la maladie.

Bien que le ministère du Travail ait compensé les coûts de l'arrêt des chantiers, les dommages causés à l'économie, en particulier au secteur immobilier, n'ont pas pu être évités. On ne sait pas comment étaient payés les ouvriers au chômage technique.

Par ailleurs, les conditions de vie dans les camps de travail scellé étaient parfois indignes et inhumaines ne serait-ce que parce  que les autorités ne distribuaient qu'un repas par jour.

te.jpg.44929cf2021fc1b9b5b651c8355f7d61.jpg.5a091452a1a870dc57518ab3e4a72441.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 29 juin 2022 05:15
Sponsors