Le Modérateur

Les femmes font toujours face à une certaine discrimination au travail

1 message dans ce sujet

Les femmes sont toujours confrontées à d'importantes pressions sociales et à l'inégalité en Thaïlande, selon des militants. Mais malgré de nombreux obstacles, les femmes continuent de progresser sur le marché de l'emploi.

"Il y a peu de place pour les femmes dans le leadership", a déclaré "Dada". "Nos possibilités d'évolution de carrière sont limitées." Cette femme de 27 ans a été rejetée 17 fois avant de décrocher l'emploi de ses rêves : ingénieur civil. "Je dois travailler plus dur que tout le monde pour montrer que je suis capable." "Avant d'être acceptée à ce poste, mon employeur m'a demandé si je pouvais apporter les mêmes contributions que les hommes à l'entreprise", a-t-elle déclaré avec émotion dans la voix. Bien qu'elle ait été prise et qu'elle s'épanouisse maintenant, elle dit qu'elle subissait toujours de la discrimination sur le lieu de travail. "De nombreux employés masculins se moquent de moi en raison de notre manque de force physique", a déclaré Dada. "Mais ce n'est pas parce que nous n'avons pas la même force que nous fournirons un travail de moins bonne qualité."

Bien que selon la loi, les droits des femmes doivent être protégés au travail, beaucoup parlent de pratiques discriminatoires. Elles décrivent de l'injustice dans le déroulement de carrière de secteurs à prédominance masculine.

Selon un rapport sur le développement humain du PNUD de 2020, la Thaïlande se classe au 79e rang de l'indice d'inégalité entre les sexes. Seuls 14% des députés sont des femmes.

Girajade Wisetdonwail, 24 ans, une militante du groupe Femliberateth, a déclaré que la principale raison pour laquelle les femmes ne se sentent pas en sécurité est due aux préjugés conservateurs de la société à leur égard. "On nous dit que les femmes ne peuvent pas avoir de carrière car nous finirions mère au foyer", a-t-elle déclaré. "Il est difficile pour les femmes de gagner en confiance pour progresser dans leur carrière." Girajade pense que la norme thaïlandaise est que les femmes ne sont pas des leaders. « Le mépris envers les femmes les empêchent de progresser. ».

Emilie Pradichit, avocate qui défend l'égalité des sexes à la Fondation Manushya, a déclaré que la raison pour laquelle les femmes en Thaïlande subissent encore la discrimination au travail est due aux valeurs patriarcales qui perpétuent les inégalités entre les sexes. "La Thaïlande est depuis longtemps contrôlée par l'armée et les vieux conservateurs qui ne veulent pas voir de changements dans le pays", a déclaré Emilie. Elle ajoute que de nombreux emplois, y compris dans l'administration, sont réservés aux hommes, car le gouvernement impose ses vues sexistes dans la société.

Cependant, force est de constater que tout comme les migrants, ce sont les femmes qui font tourner le pays et non les vieux mâles en uniforme. Bien souvent, les employeurs choisissent de jeunes femmes fiables plutôt que des hommes.

COV10.jpg.d5df6d753ff477877ede645d8752df8a.jpg.295e6429324e260bea2200d17024f994.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 26 juin 2022 19:03
Sponsors