Le Modérateur

Les Thaïlandais ne supportent plus les mesures qui empêchent les touristes de vraiment revenir

1 message dans ce sujet

À la suite d'une réunion majeure de l'Administration en charge de Covid à Bangkok, la réaction des entrepreneurs se situe entre tiède et carrément négative. La Fédération des industries thaïlandaises (FTI) et la Chambre de commerce thaïlandaise ont toutes deux déclaré que les assouplissements symboliques ne suffisaient pas à relancer le tourisme.

La FTI en particulier a déclaré ce week-end qu'elle continuerait de se battre pour l'abandon complet de Thailand Pass et Test&go, en le remplaçant par une simple vérification des vaccins. FTI ne pense pas que l'abandon du seul test avant l'arrivée fera une grande différence. Ce que veulent les touristes c'est l'abandon d'un système qui fait des étrangers des suspects plutôt que des invités. Ce point est évident pour tout le monde sauf pour le gouvernement qui s'enferme dans un sorte d'autisme ou de paranoïa  alors que les autres pays ont rouvert leurs frontières.

Ainsi, La Chambre de commerce a déclaré que les mesures actuelles placent la Thaïlande derrière les autres destinations touristiques. Elle a suggéré d'avancer immédiatement le calendrier pour supprimer les restrictions vexatoires. L'Association des hôtels de Thaïlande a rejoint FTI en déclarant qu'elle soutenait la suppression totale de Thailand Pass et Test&Go dès que possible si on veut une reprise du tourisme.

L'association touristique de Khaosan Road est mécontente de l'interdiction des batailles d'eau et de ses célébrations mondialement connues pour la 3e année. Comme l'a déclaré un commerçant bouleversé, c'est Noël sans cadeaux. L'association Khaosan Road prévoient de demander à Prayut une dérogation pour Songkran avec des tests atk à la clé.

Les associations de vie nocturne et de divertissement du pays, dont Pattaya, ont critiqué la décision du gouvernement. La solution préconisée par les autorités "que les bars servent de la nourriture pour devenir restaurants" n'est qu'une pompe à corruption pour les forces de l'ordre qui "contrôlent".

Les réactions ont été universellement négatives. Un récent sondage non scientifique montre que plus de 90 % des internautes  veulent que toutes les restrictions soient supprimés immédiatement. Cependant, pour être juste, les Thaïlandais sont opposés à la suppression de l'obligation du masque en extérieur alors que le gouvernement semblait prêt à autoriser cette liberté dans les parcs et sur les plages.

L'administration en charge de Covid a établi un plan de quatre mois pour traiter le Covid-19 comme endémique et lever la plupart des restrictions. Mais Il semble que certains citoyens, en campagne, aient toujours peur de Covid.

De toute façon, l'annonce d'ouverture du pays "sans test avant le départ" n'est pas aussi simple que cela. Le ministère thaïlandais des Affaires étrangères rappelle aux voyageurs internationaux que la plupart des postes frontières terrestres restent fermés aux touristes étrangers et aux expatriés. Le CCSA a précisé qu'en plus des aéroports, seuls quatre postes frontières terrestres étaient ouverts aux touristes et aux expatriés : Nongkhai et Udon Thani (vers le Laos) et Songkhla et Satun (vers la Malaisie). Mais là aussi le processus kafkaïen s'applique.

Le Cambodge est ouvert mais pas la Thaïlande. Ainsi à Aranyaprathet, seuls les transports de marchandises, les agriculteurs locaux, les commerçants et les travailleurs titulaires d'un permis de travail sont admis.

Bien sûr les professionnels thaïlandais, font campagne pour des règles de voyage plus souples par voie terrestre également. L’association des professionnels du tourisme a souligné que le Cambodge et le Vietnam, principaux concurrents de l'industrie touristique thaïlandaise, accueillaient les touristes vaccinés par avion sans avoir besoin d'une approbation préalable ou d'une réservation en ligne. Les observateurs considèrent que le gouvernement euthanasie son industrie du tourisme.

La preuve : Bien que la Thaïlande ait rouvert ses portes aux arrivées étrangères le 1er novembre de l'année dernière, l'association de Khao San a déclaré que le taux d'occupation des hôtels du quartier n'est que d'environ 20%.

De nombreux étrangers en Thaïlande se demandent quand les frontières terrestres rouvriront pour faciliter les démarches liées aux visas. Ce n'est visiblement pas pour demain. Dans le même ordre d'idées, l'immigration rappelle aux expatriés de longue durée que le fait de détenir une re-entry en quittant la Thaïlande n'exempte pas de la nécessité de demander un Test&Go avant de revenir. Des expatriés de retour se sont vu refuser l'embarquement sur leur vol car il leur manquait un document.

La star incontournable du country en Thaïlande Aed Carabao en a fait une chanson. C'est un personnage très écouté dans le royaume. Aed explique: «Je suis allé remettre le trophée de la Coupe Carabao en Angleterre récemment. Les Anglais vivent avec Covid-19. Il y avait près de 90 000 spectateurs au stade de Wembley et j'ai pu retirer mon masque que j'étais le seul à porter, me sentant comme un mouton noir. J'ai été stupéfait de voir tout complètement normal, toute la vie nocturne ouverte sans règles ni restrictions, des concerts et des sports, etc."

Untitled-design-2022-03-18T092142.635-728x546-1-696x522.jpg.e2293b91a0f17c2a6175218f59645d07.jpg.d9f6d5d0ca618f5dbe070523b637e35e.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 27 juin 2022 22:24
Sponsors