Le Modérateur

COVID : Les non-vaccinés plombent la Thaïlande

1 message dans ce sujet

Les récalcitrants et le mouvement anti-vaccins de la Thaïlande mettent en péril la lutte contre Covid-19, a déclaré vendredi un médecin de l’hôpital de Vajira à Thai Enquirer.

Le pays a vu augmenter le nombre de Covid-19 alimenté en partie par la variante Omicron à propagation rapide. Samedi, le pays a découvert plus de 26 000 nouveaux cas par test PCR et près de 22 000 par test ATK. La réalité est sans doute pire car si on est testé positif par ATK mais asymptomatique, on n'a aucun intérêt à se signaler aux autorités peuvent vous envoyer en quarantaine à l'autre bout du pays.

Plus inquiétant encore, le nombre de décès reste élevé depuis 2 mois, avec entre 50 et 100 décès par jour.

"Il est impossible d'arrêter la propagation du virus, en raison de la nature d'Omicron", a déclaré le Dr Maliwan, qui ne veut pas donner son nom de famille en invoquant la sensibilité du sujet. "Vous ne pouvez pas l'arrêter, mais vous pouvez limiter le nombre de décès en vaccinant complètement votre population."

Cependant, selon Maliwan, le nombre de décès augmente car certaines personnes choisissent de ne pas se faire vacciner ou se contentent d'une dose. "Certains qui écoutent d'autres sources d'information et refusent de se faire vacciner ou certaines personnes qui reçoivent une dose et refusent d'en recevoir plus parce qu'elles sont tombées malades pendant un jour ou deux", a déclaré Maliwan. "Ceux-ci représentent la plupart des cas graves et des décès et ils mettent à rude épreuve le service de santé publique."

Le gouvernement a déclaré qu'il mettrait des rappels à la disposition de tous les Thaïlandais qui le souhaitent. Le ministre de la Santé publique Anutin Charnvirakul encourage les Thaïlandais à se faire vacciner afin que le pays puisse revenir à la normale le plus rapidement possible.

"Maintenant que le ministère importe des traitements contre Covid, nous espérons que ces Thaïlandais anti-science accepteront au moins de se faire soigner.", a déclaré Maliwan.

Le nombre de cas n'est pas inquiétant, car la plupart sont asymptomatiques. Ce qui pose problème, c'est le nombre de personnes sous respirateurs  (640 ce samedi) car d'une part beaucoup d'entre eux vont mourir et d'autre part ils monopolisent des moyens à l'hôpital.

Dans cette optique le test PCR des touristes à l’arrivée est hors-sujet. Ce ne sont pas les étrangers qui sont par nature dangereux mais les Thaïlandais qui refusent de se faire vacciner.

index.jpg.6e4595976faa504aff72f595a1e2de8c.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 27 juin 2022 22:27
Sponsors