Le Modérateur

La police a besoin de deux mois pour clore l'affaire de l'actrice noyée et remet en question le rôle du Sénat

1 message dans ce sujet

suite de cette affaire

 

Un officier supérieur de la police, supervisant l'enquête sur la noyade de l'actrice de télévision Nida Patcharaveerapong, alias "Tangmo", a déclaré vendredi que l'affaire très médiatisée pourrait se conclure dans deux mois, tout en remettant en question le rôle du comité sénatorial sur les droits humains et se demande si cela pourrait être interprété comme une ingérence dans l'enquête policière.

Lors d'une conférence de presse au poste de police de Nonthaburi, Pol Lt-Gen Jirapat Phumjit, chef de la police provinciale, a déclaré que le comité sénatorial avait suggéré que la police passe les cinq amis de Nida qui étaient sur le bateau avec elle au détecteur de mensonges.

Il a expliqué que les enquêteurs de la police chargés de l'affaire devront consulter des experts pour savoir si ces personnes peuvent être testées. Il a soutenu que le détecteur de mensonges n'est qu'un outil scientifique utilisé pour évaluer les réponses comportementales d'une personne.

Quant au hors-bord, qui, selon le comité sénatorial, devrait être sécurisé comme preuve, il a déclaré que la police et les experts légistes avaient déjà recueilli des preuves sur le navire, qui est actuellement saisi. Il semble que c'est la mère de Nida qui a demandé implication du Sénat, une démarche atypique d'autant que les sénateurs, nommés par la junte qui a fomenté un coup d'état en 2014, sont presque tous militaires et n'ont pas de compétences en matière de police.

Pol Lt-Gen Jirapat a révélé que les enquêteurs ont interrogé 118 personnes, dont des suspects, des accusateurs, trois témoins oculaires, 18 experts et 92 témoins indirects. Ils ont également examiné 200 enregistrements de 70 caméras de vidéosurveillance, trois smartphones, 14 autres clips vidéo et 40 preuves matérielles.

Il a déclaré que la police attend toujours les conclusions de la deuxième autopsie du corps de Nida, menée par l'Institut médico-légal du ministère de la Justice, ajoutant que, si les nouvelles conclusions sont en contradiction avec les résultats de la première autopsie, une enquête plus approfondie sera lancée.

Il a également assuré que la police avait traité l'affaire de manière simple et a déclaré qu'il espérait que l'enquête pourrait être conclue dans les 60 prochains jours. L'actrice de 37 ans est tombée dans la rivière Chao Phraya le 24 février.

img_0757-1.jpg.e848aee2b3505c6bfbee67ae0d4602ce.jpg.e181fc03e733265f976ac2cf4a75408f.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 26 juin 2022 21:38
Sponsors