Le Modérateur

Le carnage sans fin tue (au moins) deux Thaïlandais par heure. Si seulement la police faisait son travail...

1 message dans ce sujet

Deux personnes sont mortes toutes les heures, soit 17 831, dans des accidents de la route en Thaïlande en 2020, selon la Thai Health Promotion Foundation. 2020 était une année avec peu de décès à cause des restrictions de déplacement dus à la pandémie. Le nombre "normal" de morts se situent entre 22 et 25000 en comptant les décès survenus à l'hôpital.

 

Environ 70% des accents impliquent des personnes en âge de travailler, âgées de 16 à 60 ans, mais les accidents chez les personnes âgées sont également en augmentation, reflétant le fait que la Thaïlande vieillit.

Le Dr Wittaya Chartbanchachai, de la fondation, a déclaré que les statistiques récentes devraient inciter les autorités à développer des mesures pour réduire les accidents impliquant des personnes âgées.

Selon sa fondation, les motocyclistes et leurs passagers représentent 74% des décès et c'est la tendance depuis plusieurs années car beaucoup, en particulier les passagers, ne portent pas de casque. La fondation a déclaré dans son rapport que si tous les passagers portaient des casques, le nombre de morts diminuerait de 36%.

Le Dr Wittaya a également déclaré que l'application laxiste des lois en Thaïlande contribue à la forte incidence des accidents de la route, notant que la lutte contre les contrevenants varie d'une province à l'autre. Mais même dans les provinces les plus "sérieuses", la police ne fait que peu respecter la loi. Faire obéir la police est évidemment une décision politique.

Dans la province de Tak, par exemple, il y a eu 5 521 interpellations pour 100 000 habitants pour conduite en état d'ébriété alors que dans les provinces de Pattani et Lop Buri, il n'y en a eu aucune. 47 830 pour 100 000 ont été arrêtés à Tak pour défaut de casque, tandis que seulement 54 ont été arrêtés à Maha Sarakham.

Selon les résultats de 2020, les dix provinces avec le plus grand nombre de décès dus aux accidents de la route sont Rayong, Nakhon Nayok, Chanthaburi, Chon Buri, Chainat, Prachin Buri, Saraburi, Prachuap Khiri Khan, Lamphun et Suphan Buri.

Les dix provinces qui en comptent le moins sont Amnat Charoen, Yala, Bangkok, Satun, Pattani, Narathiwat, Mae Hong Son, Samut Songkhram, Nonthaburi et Udon Thani.

Pendant que les experts étudient les chiffres, le carnage continue, Une vendeuse de Somtam a été tuée sur le coup tandis que son mari a été grièvement blessé par une berline à Banglamung à l'aube du 27 mars.

La police de Pattaya est arrivée sur les lieux à 3 heures du matin. Les officiers ont découvert, une motocyclette gisant sur la route. Des ingrédients alimentaires pour la vente de Somtam étaient éparpillés sur la chaussée. Un Thaïlandais, le mari de la défunte, a été retrouvé dans un état grave a été transporté d'urgence à l'hôpital le plus proche. En revanche, Supawadee Kaewlan, est morte sur les lieux.

Selon des témoins, la responsable est une berline qui a été vue faisant des zigzags à grande vitesse avant de percuter le stand de nourriture. Le conducteur est sorti de la voiture pour jeter un œil avant de courageusement prendre la fuite.

La police de Pattaya recueille des preuve et étudie les images de vidéosurveillance pour retrouver le criminel.

610103-696x398.jpg.26bd0f8e7d698790e2fd76f02a645067.jpg.7103b995b755d70490975c8683598546.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 16 août 2022 10:50
Sponsors