Le Modérateur

Le gouvernement, en attente d'un examen parlementaire, rejette le projet de loi sur le mariage pour tous

1 message dans ce sujet

La communauté LGBTQ en Thaïlande a subi un sérieux revers mardi, lorsque le cabinet a rejeté le projet de loi sur l'égalité du mariage porté par le parti Move Forward, qui visait à légaliser le mariage homosexuel dans le pays. Cela ne signifie toutefois pas que le projet sera complètement rejeté, a expliqué l'association iLaw, car il peut toujours entrer au Parlement pour une première lecture.

 

Une porte-parole du gouvernement, Rachada Dhnadirek, a déclaré aux médias, après la réunion hebdomadaire du cabinet, que le projet de loi sur l'égalité dans le mariage est similaire au projet de loi sur le partenariat civil du gouvernement, qui a déjà été approuvé par le cabinet.

Bien que les deux projets cherchent à étendre plusieurs droits dont jouissent les couples mariés hétérosexuels, la version du partenariat civil a été critiquée pour ne pas aller assez loin, car l'union LGBTQ n'est pas reconnu comme "mariage". Parmi les autres droits manquants dans le projet du gouvernement figurent les adoptions et le droit de prendre des décisions en cas d'urgence, ainsi que les prestations de sécurité sociale des couples mariés.

Dans une interview accordée à Thai PBS World en février, le député du parti Move Forward Tunyawaj Kamolwongwat, qui était à l'origine du projet de loi, a déclaré qu'il visait à garantir l'égalité des droits aux couples LGBTQ à tous égards et que le gouvernement pourrait faire face à une plus grande pression de la part de société si le projet de loi est rejeté.

Le cabinet a chargé la Sukhothai Thammathirat University d'entreprendre une étude plus approfondie sur la question du mariage homosexuel et de faire rapport de ses conclusions en avril. Le ministère de la Justice et le ministère du Développement social, quant à eux, ont été chargés d'examiner le projet de loi sur le partenariat civil, une fois les conclusions de l'étude de l'université disponibles.

En février, la Chambre basse a voté pour transmettre le projet de loi du Parti de l'avant au cabinet pour examen avant sa première lecture, comme l'a proposé le ministre du Cabinet du Premier ministre Anucha Nakasai. C'est ce qui s'appelle se renvoyer la balle.

Tunyawaj a déclaré lors de la session de la Chambre que le droit à une famille est fondamental et que tout le monde dans la société comprend, mais c'est quelque chose qui a été refusé à la communauté LGBTQ.

On sent que la société thaïlandaise est prête à l'adoption de cette loi mais le gouvernement et la majorité (sans doute favorables également) n'osent pas franchir le pas.

G0DL5oPyrtt5HBAivXcJNKHpXtHVEn4BJH89TCFslYRbN4fCymJAZD.jpg.bab0a46973a945b18760d1bee2e9d885.jpg.e0c366079564c98f58004f342b89d830.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 27 juin 2022 21:45
Sponsors