Le Modérateur

Thaïlande : un allègement du protocole en juin 2022 ?

1 message dans ce sujet

L’office du Tourisme de Thaïlande espère faire revenir 500 000 Français

La Thaïlande a tenté pendant la pandémie de secouer l’Asie touristique, avec ses sandbox et ses programmes permettant de faire revenir les touristes occidentaux en sécurisant les locaux. Deux ans après le déclenchement de la crise sanitaire, le Royaume veut regarder devant. Pour attirer 500 000 voyageurs français en 2022, l’office de tourisme attend un allègement du protocole sanitaire en juin ou juillet… si la situation le permet.

S’il est un pays qui regarde avec envie la reprise du tourisme et les statistiques de Climat du Monde ou Asia, c’est bien la Thaïlande.

Dépendant à hauteur de 15% de l’activité touristique, le PIB du pays du sourire a connu une contraction de l’ordre de 6% en 2020.

Avec moins de 700 000 touristes étrangers l’année passée, contre près de 40 millions avant la pandémie, l’industrie touristique a pu tenir en partie grâce aux… Thaïlandais !

« Le gouvernement a mis en place une subvention intitulée Voyageons ensemble, à hauteur de 40% du prix de la chambre, pour permettre à la population de visiter son propre pays, » nous explique Soraya Homchuen, directrice France, Benelux et Afrique du Nord de l’office du tourisme de Thaïlande.

Et l’opération a connu un certain succès puisqu’elle a réussi à atteindre son objectif de 6 millions de nuitées réservées, générant même 882,7 millions d'euros dans l’économie.

Si le tourisme local représente pas moins de 67% des séjours en Thaïlande, les étrangers génèrent 60% des dépenses, il est donc temps pour le pays du sourire de relancer la machine.

Et c'est en juin que la grande libération pourrait avoir lieu !
 

Thaïlande : « nous attentons un allègement du protocole en juin ou juillet »

 
Et c’est à cette tâche que s’attèle la responsable de l’OT, en stimulant un marché français encore grandement atone, en raison d’un protocole sanitaire des plus lourd et complexe.

Fort heureusement, les mesures s’assouplissement progressivement.

Il y a 15 jours, les autorités ont supprimé le test avant le départ, même si les voyageurs doivent se soumettre à un test PCR à l'arrivée, suivi d'un test autotest le 5e jour.

« Nous espérons pouvoir profiter de cette annonce pour faire venir plus de voyageurs dès les vacances de Pâques, d’autant que Thaï Airways revient quotidienne à Paris, cela signifie que la demande est bien présente. »

La compagnie nationale, très peu présente tout au long de la crise sanitaire, desservira la Thaïlande depuis la capitale française, chaque jour du 27 mars 2022 au 8 mai.

Prochainement une autre bonne nouvelle devrait arriver, pour permettre de stimuler les réservations.

« Dès juin ou juillet, le test à l’arrivée pourrait être supprimé. Pour le moment, il n’y a rien d’officiel et cela va dépendre aussi des contaminations. Nous espérons pouvoir annoncer cela très rapidement, » dévoile Soraya Homchuen.

D'après un tour-opérateur spécialiste de la destination, à partir du 1er juin 2022, le protocole sanitaire devrait considérablement être allégé.
 

La Thaïlande vise les 500 000 voyageurs français en 2022

Un assouplissement qui doit permettre à la destination de remplir ses audacieux objectifs.

« Nous avons fixé comme ambition d’atteindre le cap des 500 000 voyageurs français, mais nous sommes dépendants de la situation géopolitique en Europe.

Nous ne savons pas jusqu’à quel point le voyage sera impacté par le conflit.
»

Il n’est peu dire que le chiffre visé est ambitieux, pour un pays où les contraintes se lèvent avec parcimonie. L’exercice ne s’annonce pas comme celui de la reprise ou un round d’observation, 2022 sera l’année de la reconquête !

Pour rappel en 2019, 750 000 Français s’étaient rendus dans la bouillonnante Bangkok ou dorer sur le sable fin des plages thaïlandaises.

Malgré, tout cette remise en route musclée se fera avec une industrie appauvrie, comme en France, les infrastructures ont perdu de la main-d’oeuvre.

« Après deux années de pandémie, les réductions de personnel ont été constatées, avec certains qui ne voudront pas revenir dans le secteur. Cela peut être un frein quant à une reprise à 100% des arrivées touristiques, » évalue Soraya Homchuen, directrice France, Benelux et Afrique du Nord de l’office du tourisme de Thaïlande.

Pour l’heure ce n’est pas encore l’objectif.

Afin de pouvoir revenir à un contingent se rapprochant des deux tiers de la normale, l’office du tourisme veut s’appuyer sur les images d’un pays actuellement épargné par le tourisme de masse.

L’OT Thaïlande veut promouvoir un tourisme de bien-être

« C’est le bon moment pour visiter la Thaïlande, il y a très peu de monde.

Nous pensons aussi que le voyage post-covid sera celui du bien-être et nous voulons appuyer dans ce sens,
» poursuit la responsable.

Pour cela, l’OT va appuyer les messages autour de sa gastronomie, le bio et les séjours détox. D’ailleurs la nouvelle campagne de communication est simple : Amazing new chapters.

Le pays ne repart pas d’une page blanche, mais souhaite véhiculer une autre image auprès du public français.

De plus, trois tour-opérateurs français seront invités à l’European make a farm trip, à la fin du mois d’avril pour redécouvrir et redynamiser l’offre.
A noter aussi, la tenue à Phuket du salon professionnel Thailand travel mart du 8 au 11 juin.

Les acteurs du tourisme hexagonaux qui souhaitent s’y rendre seront aidés financièrement dans leurs frais de déplacement selon la taille de l’organisation.

La Thaïlande s’agite pour se repositionner dans la carte du tourisme, mais elle attend aussi un message fort de l’ensemble des pays du continent, pour libérer complètement le voyage.

Et cette année, il n’y aura pas d’excuse pour ne pas se rendre dans le pays du sourire, puisque la desserte reprend de la vigueur depuis la France avec des arrivées à Bangkok, Phuket et Samui.
 
Rédigé par Romain POMMIER
 
 
946889d121b6373ba2ff59ad4732cc98.jpg.038320b5ff6beb865298d7a8f22bb3c4.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 26 juin 2022 00:30
Sponsors