Le Modérateur

Élection du gouverneur de Bangkok : les jeunes pourraient faire la différence

1 message dans ce sujet

La fracture générationnelle de Bangkok pourrait faire l'élection du gouverneur. Dans le passé, les jeunes votaient comme leur parent mais cela pourrait changer. "Nous allons voir des votes distincts entre différentes générations", a déclaré le professeur Assoc Siripan Nogsuan Sawasdee, de l'Université Chulalongkorn.

4,37 millions d'habitants de Bangkok ont le droit de voter lors des prochaines élections. Parmi eux, 15,5% ou 700 000 ont entre 17 et 27 ans et voteront pour la première fois à l'élection du gouverneur. On voit qu'en raison de la dénatalité, même si les jeunes ne votent pas comme leur parents, ils sont trop peu nombreux pour faire la décision seuls.

Le groupe des 28 à 40 ans représente 23% de l'électorat tandis que les 41-50 ans représentent 19,5%. La tranche d'âge des 51-60 ans, quant à elle, représente 18,5% des électeurs éligibles. Les personnes âgées de 61 ans et plus représentent les 23,5 % restants.

Bien que tous les membres d'une génération ne pensent pas de la même manière, les analystes affirment que les baby-boomers (nés en 1946-1964), la génération X (née en 1965-1979) et la génération Y (1980-1996) partagent une certaine façon de voir le monde.

De l'avis de Siripan, les baby-boomers et la génération silencieuse (ceux nés entre 1928 et 1945) sont plus conservateurs. Ils devraient suivre Pol General Aswin Kwanmuang, 71 ans (le sortant nommé par la junte), Rosana Tositrakul, 68 ans, et Sakoltee Phattiyakul – qui exprime des convictions conservatrices malgré son âge de 44 ans.

« Les baby-boomers et les membres de la génération silencieuse, ont tendance à tenir à leur position. S'ils ont voté pour un parti politique dans le passé, ils voteront probablement à nouveau pour ce parti », a-t-elle expliqué. "Ceux qui ont été chemises rouges continueront à l'être. Même chose pour les jaunes (nombreux à Bangkok).

Les membres de la génération Y, quant à eux, devraient se tourner vers les candidats plus jeunes. La plupart des candidats aux élections appartiennent à la génération X.

Le candidat du Parti Future Forward (progressiste) Wiroj Lakkhanaadisorn a 44 ans, tandis que le candidat du Parti démocrate Suchatvee Suwansawat a 49 ans, l'indépendant Chadchart Sittipunt a 55 ans et le candidat du Parti Thai Sang Thai Sita Divari a 57 ans.

Tavida Kamolvej, de l'Université Thammasat, a déclaré que les candidats jouent avec l'image de leurs équipes. "Les membres de leur équipe viennent de différentes générations", a-t-elle souligné. Aswin, par exemple, a recruté des jeunes dans son équipe.

Wiroj plaira également aux générations plus jeunes et plus âgées, estime Tavida. Les jeunes électeurs l'apprécieront car il représente une "nouvelle" Thaïlande". Les électeurs plus âgés peuvent apprécier ses positions audacieuses.

Wiroj s'attaque clairement à la corruption institutionnelle dans la municipalité. Il peut également attirer les électeurs âgés car il ressemble au regretté politicien controversé Samak Sundaravej, qui a été gouverneur de Bangkok de 2000 à 2004 avant un bref passage en tant que Premier ministre en 2008, il est décédé.

Chadchart, bien que loin d'être jeune, est bien connu de la jeune génération et a un style ouvert et franc. Il pourrait être adouber le Pheu Thai (opposition), ce qui lui garantirait quasiment la victoire.

Kansiree Urasayanantana, une étudiante universitaire de 19 ans, admet "Les gens de différentes générations ont des perspectives différentes. Les critères les plus importants sont l'intégrité, la vision, et les idées modernes."

Apichart Larnlua, homme d'affaires de 58 ans, a déclaré qu'il fonderait sa décision de vote sur les politiques, les qualifications personnelles et l'affiliation politique des candidats. "Pour moi, c'est Chadchart",.

Une employées des médias de 52 ans, quant à elle, a déclaré qu'elle et les membres de sa famille avaient toujours voté pour le Parti démocrate. Ainsi, ils voteraient certainement pour Suchatvee lors de l'élection au poste de gouverneur.

Napaporn, 45 ans, a déclaré que sa loyauté envers le Parti démocrate avait faibli ces dernières années. Elle a dit qu'elle voterait pour un candidat avec de bonnes qualifications qui peut travailler de façon autonome.

Krissada, 32 ans, a déclaré qu'il prendrait sa décision en fonction des qualifications ou du profil des candidats.

Chadchart est le favori, selon les sondages d'opinion. Il convient également de noter dans les récentes enquêtes d'opinion publique que Chadchart, malgré son âge, est le favori des répondants de la génération Z (jeunes).

Chadchart (indépendant, ancien ministre) est  premier dans un récent sondage auprès de 400 étudiants (toutes universités) avec 37,3 %. Wiroj (FF) est arrivé 2e position avec 23,9 %, tandis qu'Aswin s'est classé 3e avec 9,7 %. Il est plombé par le fait qu'il a été nommé par la junte, son résultat sera celui de l'armée. 17,9% sont encore indécis.

Chadchart a décidé de ne pas se lancer dans la campagne délirante et polluante de ses concurrents faite d'affiches électorales gênantes et coûteuses. Il semble que cela lui rapporte des voix jeunes.

Le professeur Thamrongsak Petchlertanan de l'Université de Rangsit a déclaré que l'influence des plus âgés sur les jeunes générations s'est considérablement estompée grâce à Internet. Les écoles, les manuels et les adultes ne sont plus les seules sources de savoir. "Le bourrage de crâne de la part des écoles s'est affaibli pendant la période d'apprentissage à domicile à la suite de l'épidémie de COVID-19", a-t-il commenté.

Bangkok-election_web.jpg.f3181123f7b8fe9e5b7d4153c87f769b.jpg.fcdba72b56b72558c2637b1f69f3b4c4.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 27 juin 2022 03:20
Sponsors