Le Modérateur

Mercedes toujours au top ! Trois travailleurs Birmans tués après qu'une berline a passé un barrage de police en force

1 message dans ce sujet

A Sattahip Une Benz ou Merco ou Mercedes Benz tue trois travailleurs après avoir passé un poste de contrôle de la police. Ce drame s'est produit sur la route menant de Sattahip à l'aéroport U-Tapao (Est).

Un homme de 49 ans dans une Mercedes Benz appelée Ritthipong a délibérément franchi un barrage de police après avoir été arrêté pour un alcootest. Les policiers ont fait un saut pour esquiver et sauver leur vie alors que Ritthipong appuyait sur l’accélérateur.

Mais plus loin sur la route, alors qu'une poursuite s'ensuivait, il a percuté une voiture et un groupe de quatre ouvriers en train d'enterrer des câbles.

Soo, 19 ans, originaire du Myanmar, est décédé sur les lieux. Sanook a rapporté que sa petite amie birmane Fah est arrivée en larmes et s'est évanouie. Preecha, 58 ans, et un autre ressortissant du Myanmar appelé Rin sont décédés à l'hôpital. Surachai, 30 ans, a été grièvement blessé. Les Birmans paient un lourd tribu à la folie meurtrière de certains Thaïlandais sur la route.

Ritthipong a été transporté à l'hôpital avec une côte cassée. Selon certains médias thaïlandais, le conducteur de la Benz aurait fait un doigt d'honneur aux policiers en les mettant au défi de l'attraper. Thai Rath a déclaré que Ritthipong est un percepteur de péage mais on devine qu'il est assez élevé dans la hiérarchie pour se payer une Mercedes.

Des images de la caméra embarquée de sa voiture ont montré qu'il avait franchi DEUX fois le barrage de police.

Il avait été autorisé à passer lors du premier arrêt (malgré la probabilité de son ivresse), mais il a ensuite fait demi-tour et, depuis l'autre côté de la route, a commencé à insulter les flics.

Il les a mis au défi de fouiller son véhicule avec agressivité en disant : "Avez-vous un mandat de perquisition ?" et en lançant des jurons.

Il a ensuite dépassé le barrage du côté opposé et fait un nouveau demi-tour pour se retrouver une deuxième fois au barrage. Cette fois, il a été arrêté pour un alcootest, mais il a démarré à toute vitesse.

On lui reproche cinq chefs d'accusation, dont conduite ayant causant la mort, conduite imprudente, ignorance des instructions d'un policier, tentative de blesser un policier et diffamation.

Les résultats des tests d'alcoolémie et de drogue sont attendus. On ne sait pas pourquoi les résultats ne viennent pas plus rapidement. On ne sait pas s'il est encore en détention ou déjà rentré chez lui.

Les chauffards conducteurs de Mercedes s'en tirent toujours en payant les funérailles de leurs victimes. Dans le cas présent s'agissant de migrants, la facture devrait être particulièrement basse. Tant que des personnages comme celui-ci ne sont pas punis, on voit mal pourquoi il se gêneraient.

 

gal-8543002-20220406064129-6df53d0.jpg.ab0caa2f20e6ac2c731ec2d4f553b473.jpg.def8fcc9ec21656eb336b4d1dddfbfe1.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 03 juillet 2022 13:32
Sponsors