Le Modérateur

Une députée (maintenant pro-armée) bannie à vie de la politique pour appropriation de terrains d'état

1 message dans ce sujet

La division pénale de la Cour suprême de Thaïlande pour les hommes politiques a reconnu jeudi la députée du parti Palang Pracharath (PPRP) au pouvoir, Pareena Kraikupt, coupable de faute éthique grave, entraînant la révocation immédiate de son statut de députée, une interdiction à vie de se présenter à des fonctions politiques et une suspension de 10 ans de ses droits électoraux.

 

Le verdict est intervenu après que la Commission nationale anti-corruption (NACC) a reconnu le député coupable d'appropriation de 113,76 hectares de terrains en février de l'année dernière.

Cela a été considéré comme un conflit d'intérêts ayant porté atteinte à l'éthique des députés, soit un double crime

Il a été découvert que la ferme avicole de la députée au franc-parler était située sur des terres destinées à être utilisées par des paysans sans terre, et qu'elle empiétait sur les réserves forestières nationales de Ratchaburi.

Lorsque la NACC a jugé qu'elle était coupable l'année dernière, la politicienne de 45 ans a lancé un appel au public via sa page Facebook, affirmant que la terre avait été achetée à d'autres agriculteurs. La transaction, ainsi que l'exploitation et la fiscalité de la ferme étaient toutes conformes à la loi, a-t-elle affirmé.

Pareena, une ancienne candidate à un concours de beauté, est entrée en politique en 2005 et a d'abord fait partie du défunt parti Thai Rak Thai, fondé par l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, avant de passer à Chart Thai, Chartthaipattana puis de s’affilier au parti pro-armée. Elle est connue pour son agressivité vis à vis des personnes qui critiquent l'establishment dont elle est un spécimen intéressant.

G0DL5oPyrtt5HBAivXbaXdNkDzG8gLBhdedDWfabd4e418mLoDWb4Q.jpg.f5f2851f969d615bf737de33112861a2.jpg.f2ce62dcb4d544141dbe099302a26496.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 26 septembre 2022 01:34
Sponsors