Le Modérateur

L'opposant au régime le plus célèbre inculpé pour crime de lèse majesté après sa critique de la campagne vaccinale

1 message dans ce sujet

Un homme politique thaïlandais de premier plan risque jusqu'à 20 ans de prison à la suite de son inculpation lundi pour avoir insulté le roi et violé la loi. Il avait critiqué le gouvernement pour avoir basé (en janvier 2021)sa politique vaccinale sur une entreprise royale pour fournir des vaccins COVID-19.

Thanathorn Juangroongruangkit, le leader de 43 ans du Future Forward Party dissous, est accusé de lèse-majesté après son intervention en direct sur Facebook en janvier 2021, au cours de laquelle il a déclaré que le gouvernement avait mal géré sa campagne de vaccination et favorisé Siam Bioscience, une entreprise appartenant au roi. Violer la loi 112 (lèse majesté) implique 15 ans de prison par infraction, tandis que les délits informatiques sont passibles d'une peine pouvant aller jusqu'à cinq ans de prison.

Thanathorn, qui a été libéré sous caution lundi, nie avoir insulté la monarchie et a déclaré que ses critiques visaient le gouvernement, et non la famille royale. "mon discours était destiné au bien public et à la protection de l'institution royale", a-t-il déclaré aux journalistes. "Je tiens à souligner que l'utilisation de cette loi n'est pas une bonne chose, surtout pour la monarchie".

Siam Bioscience, qui n'avait jamais produit de vaccins, a été choisi pour fabriquer le vaccin COVID du britannique AstraZeneca pour une distribution en Asie du Sud-Est et a également reçu 20 millions de dollars en subventions gouvernementales pour développer sa capacité.

Thanathorn s'était également plaint que le gouvernement aurait dû diversifier ses sources de vaccins. La Thaïlande a ensuite utilisé trois types différents de vaccins COVID, ce qui, selon Thanathorn, prouve qu'il disait vrai.

La plainte contre lui a été déposée par un fonctionnaire du bureau du Premier ministre. Le gouvernement, AstraZeneca et Siam Bioscience ont respecté l'accord de production de vaccins mais force est de constater que la campagne vaccinale en Thaïlande a eu 6 mois de retard sur celle des pays comparables.

Thanathorn est banni de la politique pendant 10 ans depuis 2020 par la Cour constitutionnelle pour un prêt qu'il a accordé à son ancien parti ce que les observateurs considèrent comme un moyen de faire taire toute opposition. Son inculpation intervient alors que des dizaines de membres d'un mouvement étudiant pro-démocratie, opposé au régime également, attendent leur procès pour des accusations similaires, ce qu'ils nient.

Thanathorn-Live-Vaccines-600x338.png.535d9224f58d915ac8c9ea13e2eab2c9.png.ed60dce2ac91a1cd105d1ab156aebb3c.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 25 juin 2022 23:22
Sponsors