Le Modérateur

L'homicide du jour est un parricide. Rentré à Roi-Et pour Songkran, il tue son père

1 message dans ce sujet

Bagarre mortelle de Songkran : un homme tue son père puis échange des coups de feu avec des flics

Thai Rath a rapporté que la police de Phon Thong du canton de Waeng à Roi-Et, nord-est de la Thaïlande, avait été appelée dans une maison où des coups de feu avaient été entendus. Trois personnes ont été retrouvées blessées par balles.

Sawat, 57 ans, le père de l'agresseur avait des blessures à la tête et à la poitrine. Thaworn, 59 ans, un oncle par alliance a reçu une balle dans l'abdomen et le bras. Sakda, 30 ans, a été touché au genou gauche. Tous ont été emmenés à l'hôpital où Sawat est décédé plus tard.

L'agresseur - Ekkapong, 33 ans - était enfermé à l'étage de la maison à deux niveaux et refusait de se rendre.

Un voisin a déclaré aux médias que le fils était revenu pour les vacances de Songkran et travaillait normalement à Chonburi. Il a entendu de nombreux coups de feu et a pensé que tout cela était lié à une beuverie.

La police a découvert que l'arme utilisée était un pistolet BB .22 converti pour tirer de vraies munitions.

Le siège a duré toute la nuit et n'est pas terminé à ce stade d'après Thai Rath car la police était gênée par l'obscurité. On peut considérer qu'un dénouement va survenir d'ici midi.

On sait que le forcené est un peu soupe au lait, en effet à 4 heures du matin, il a descendu les escaliers pour utiliser les toilettes, ce qui a déclenché un échange de coups de feu avec la police avant que l'homme ne remonte à l'étage.

2pm.jpg.dcb9a099ae495c05a5babaf4fbeb8bf0.thumb.jpg.9c1995d34deb00bb4c1f6c03784520f9.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 08 décembre 2022 00:47
Sponsors