Le Modérateur

Homicide et féminicide du Nord au Sud pendant un Songkran alcoolisé

1 message dans ce sujet

La police de Bung Kan dans le nord-est de la Thaïlande a été appelée après une fusillade entre groupes rivaux lors d'une fête de Songkran liée à des "mérites" dans le canton de Khok Kong. Le drame est survenu pendant un concert de country - Mor Lam - qui a dû être écourté quand les coups de feu ont retenti.

Une femme de 33 ans et un ado de 16 ans ont d'abord été touchés et, alors que les troubles s'intensifiaient, Thosaporn Saenglaek, 23 ans, a été tué. Siam Rath a rapporté que la fusillade est due à la défiance entre des groupes rivaux des villages de Khok Kong et de Na Sai.

Dix personnes impliquées ont été interrogées par la police. La sœur aînée de l'homme décédé a déclaré qu'il n'était pas présent au départ mais s'était précipité sur les lieux quand des amis l'on appelé et il s'est fait tiré dessus en chemin. On comprend donc que ces villageois sont allés au concert avec des flingues dans la poche.

 

 Le capitaine de police Phiphat Thongruang de Thay Meuang à Phangnga, dans le sud de la Thaïlande, a été appelé dans une maison après un meurtre dans le canton de Bang Thong. Chattharika, 29 ans, a été retrouvée morte, enveloppée dans un paréo marron. Son short en jeans était taché de boue. Elle avait plusieurs blessures au front et sur le côté gauche de la tête, entre autres.

Elle avait bu avec Suriya, 34 ans, le propriétaire de la maison avec qui la victime vivait comme mari et femme depuis deux ans, a rapporté Sanook. Suriya a agressée sa "femme" à 200 mètres de chez lui, derrière la propriété d'un voisin du nom de Julin, 60 ans, où des taches de sang ont été retrouvées sur un lit, le sol et un mur. Il y avait des signes de bagarre chez Julin et un pied de table avait été détaché.

Suriya a admis avoir agressé Chattharika mais a dit qu'il ne voulait pas la tuer. Il a dit qu'après avoir bu à la maison, sa femme a disparu et il est parti à sa recherche. Il a affirmé l'avoir trouvée au lit avec un voisin. Le voisin était juste en slip. Sa femme était habillée mais son soutien-gorge était défait. Il a dit avoir cassé une table et utilisé le pied pour frapper sa femme 3 ou 4 fois, puis l'a ramenée à la maison dans la boue, donc sans doute en la traînant.

Le père de Suriya, Anudit, 61 ans, a déclaré que le mariage de son fils avait assez bien commencé jusqu'à ce que le couple sombre ensemble dans la boisson. Les beuveries quotidiennes les ont amenés à négliger leur palmeraie. Il a également remis en question la fidélité et le caractère de sa belle-fille. Enfin, Suriya serait un homme jaloux.

 

3pm.jpg.210a5cf8555d50dc7b97cd9e83459d68.thumb.jpg.8d4ce2298d2282dec4465a53c82ad003.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 26 juin 2022 17:33
Sponsors