Le Modérateur

Un proche du Premier ministre quitte le gouvernement en raison de possibles irrégularités

1 message dans ce sujet

Le vice-ministre du Cabinet du Premier ministre, Seksakol Atthawong, a officiellement annoncé sa démission lundi, suite à la fuite d'un clip audio pendant lequel il demandait d'emprunter 15 millions de bahts lors d'une conversation avec un autre responsable politique. Cela a soulevé des questions sur d'éventuelles irrégularités et abus de pouvoir.

 

Le clip audio a été publié sur les réseaux sociaux le 3 avril par Sittra Biabungkerd, une avocate de la People’s Lawyer Foundation. Le contenu du clip est une conversation entre Seksakol et un fonctionnaire du bureau du secrétaire général du Premier ministre, Jureeporn Sinthuprai, sur le quota de billets de loterie, au cours de laquelle Seksakol lui demande de lui emprunter de l'argent pour régler une dette avec une personne impliquée dans le quota de loterie. Le système de la vente des tickets de loterie est compliqué et basé sur un quota pour des marchands pauvres et liés à des ONG mais certains commerçants tentent de contourner cette loi et spéculent.

Dans le clip, Seksakol a également mentionné avoir dépensé 100 millions de bahts lors d'une élection, dont les 15 millions de bahts en question. La loi plafonne les frais de campagne de chaque candidat à 1,5 million de bahts.

Seksakol, également connu sous le nom de "Rambo Isan" et considéré comme un protecteur dévoué du Premier ministre Prayut Chan-o-cha, a lu sa déclaration de démission au siège du gouvernement. Il a déclaré aux médias qu'il avait déjà informé le Premier ministre de sa décision, affirmant qu'il n'avait pas été démis de ses fonctions et qu'il avait démissionné de lui-même pour ne pas ternir l'image du Premier ministre.

Il a également déclaré que sa mission pour résoudre le problème des billets de loterie revendus trop chers était terminée, mais qu'il intentera une action en justice contre la personne qui a divulgué le clip audio.

Après la fuite du clip audio, les questions se sont posées sur le rôle de Seksakol dans le dossier incompréhensible des billets de loterie et sur son implication dans les achats de voix. Seksakol a mené la police et le Government Lottery Office lors de récentes descentes chez deux marchands de tickets, Mungkornfa à Nonthaburi et Kong Salak Plus sur Sukhumvit à Bangkok, au cours desquelles des millions de billets de loterie ont été trouvés.

Seksakol a admis plus tard que la voix masculine entendue dans le clip était la sienne, mais il a insisté sur le fait qu'il plaisantait simplement avec Jureeporn au sujet de l'emprunt de 15 millions. D'ailleurs, Jureeporn a également insisté sur le fait qu'ils plaisantaient, car ils se connaissaient depuis un certain temps.

Les membres du parti d'opposition, cependant, ont exigé que le Premier ministre mette fin au rôle de Seksakol dans le dossier de la spéculation sur les billets de loterie, pour ouvrir la voie à une enquête transparente.

La loterie nationale est, depuis des décennies, au cœur de différentes malversations de la part de différents gouvernements.

93355B59-A5F8-45E5-9C40-FC2A4CB2BBC0.jpeg.1e6cc46363aeffd5a7e089a96b816e77.jpeg.0246f051a1b03363f6b83a516a956b0c.jpeg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 15 août 2022 16:43
Sponsors