Le Modérateur

Les Thaïlandais demandent au gouvernement de se battre contre l'inflation qui devrait sévir en mai

1 message dans ce sujet

Le gouvernement a été avisé de prendre des mesures pour faire face à une augmentation moyenne de 5 à 10 % des prix des marchandises en mai, lorsque le prix du diesel, qui a été fixé à 30 bahts/litre, pourra à nouveau "flotter" et que les transporteurs augmenteront leurs prix.

 

Avec la décision du gouvernement de mettre fin aux subventions sur le diesel à la fin de ce mois, les transporteurs de marchandises augmenteront probablement leurs charges de 15 à 20 %.

Cela conduira à la hausse du prix des marchandises, déclarent les experts, qui conseillent au gouvernement de déployer des mesures pour alléger le fardeau des consommateurs.

Le président de la Fédération des transports terrestres (LTFT), Apichart Prairungruang, a déclaré que si le prix du diesel dépasse 30 bahts/litre, ses troupes augmenteront leurs prix de 3 % pour chaque augmentation de 1 baht du prix du carburant. Il a affirmé que le coût du transport est actuellement estimé à 6 bahts par kilomètre.

Apichart a déclaré que le gouvernement contribuerait à alléger le fardeau financier des transporteurs en continuant à réduire les taxes. Au cours des derniers mois, la LTFT a montré ses muscles en organisant des manifestations, destinées à persuader le gouvernement de permettre aux professionnels d'augmenter les frais de transport de marchandises, mais sans succès.

Selon le ministère du Commerce, les prix des biens de consommation essentiels restent inchangés, car le ministère n'a pas autorisé les producteurs à augmenter leurs prix, sauf pour certains où les coûts de production ont considérablement augmenté. Les détaillants ont également reçu pour instruction d'afficher clairement les prix des produits, afin d'éviter les prix excessifs.

3BB519E0-23BE-4C35-8679-B58563028B6D.jpeg.775f36a2140b257d4ebb9535f80925ab.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 25 juin 2022 08:59
Sponsors