Le Modérateur

Le policier qui a tué une médecin sur un passage pour piéton est condamné à un an de prison ferme

1 message dans ce sujet

  Le tribunal pénal thaïlandais a condamné un sous-officier de police à un an et 15 jours de prison et lui a infligé une amende de 4 000 bahts ce lundi après l'avoir reconnu coupable de conduite imprudente ayant causé la mort d'une ophtalmologiste qui marchait sur un passage protégé à Bangkok, Phaya Thai en janvier.

Dans une affaire très médiatisée qui a soulevé des questions sur la sécurité (ou plutôt insécurité) routière en Thaïlande, le Dr Waraluck Supawatjariyakul, alias "Docteur Kratai", ophtalmologiste de l'Université de Chulalongkorn, a été renversé par l'officier sur sa moto alors que elle traversait la route sur un passage pour piétons devant l'hôpital Bhumirajanagarindra Kidney dans le district de Phaya Thai le 21 janvier.

Le motocycliste a été identifié comme étant Pol Lance Caporal Norawit Buadok, un agent de contrôle des foules attaché au Bureau de la police métropolitaine.

Selon le rapport de police, Norawit conduisait le gros cube à grande vitesse. Il roulait bien à gauche mais a fait une embardée sur la droite car des voitures s'étaient arrêtées au passage pour piétons ce qu'il n'avait pas l'intention de faire. À ce moment-là, le docteur Kratai marchait sur le passage et elle a été percutée par la moto de Norawit.

Norawit et le docteur Kratai ont été blessés. Elle a été transportée d'urgence à l'hôpital Rajavithi, où elle a été déclarée morte, tandis que Norawit attendait sur les lieux de l'accident que la police arrive.

Trois jours après l'accident, Norawit est entré dans les ordres pour apitoyer les Thaïlandais, mais cela s'est retourné contre lui et il a dû quitter le temple après 3 jours.

L'accident mortel a déclenché un tollé et des demandes pour une meilleure sécurité des piétons empruntant les passages cloutés. L'administration métropolitaine de Bangkok (BMA) a immédiatement ordonné des améliorations aux passages cloutés dans la capitale. Des signaux d'arrêt ont également été installés à plus de 100 passages.

Le public a également exigé des sanctions plus sévères pour les conducteurs qui ignorent les passages cloutés.

Norawit a été accusé de conduite imprudente causant la mort d'une autre personne et de huit autres chefs d'accusation, notamment d'excès de vitesse et de conduite d'un véhicule sans plaque d'immatriculation. La police de Phaya Thai a soumis l'affaire aux procureurs le 10 février et Norawit a été inculpé 12 jours plus tard.

Pendant ce temps, la famille de la victime a déposé une plainte auprès du tribunal civil, exigeant 72 millions de bahts en compensation de la part de l'accusé mais aussi de la police métropolitaine.

Ce verdict est unique mais on ne sait pas Norawit sera effectivement incarcéré s'il fait appel. C'est cependant un premier signal aux chauffards. Un signal bien timide car tous les jours des piétons sont écrasés dans des circonstances analogues en Thaïlande mais comme ils ne sont ni jeunes, ni jolies, ni riches, ni de bonne famille, ni médecin, leur tueur ne sera pas poursuivi.

 

TSNBg3wSBdng7ijMhwXJcEsiWHGUra5v8tFP1YvYcIr.jpg.ec6bf48de2ca587f9d3bd69345fda68a.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 29 juin 2022 05:23
Sponsors