Le Modérateur

Un féminicide à Nonthaburi et un ivrognicide à Samut Sakhon

1 message dans ce sujet

Naew Na, média proche de la police a rapporté un meurtre devant une société de sécurité dans le quartier de Pak Kret à Nonthaburi. Les secouristes ont tenter de sauver Nam, 21 ans, pendant 30 minutes en vain. Elle a été déclarée morte sur les lieux. Elle avait été poignardée quatre fois dans le dos et deux fois à la poitrine.

Wirasak, 19 ans, agent de sécurité, s'est rendu à la police sur les lieux. Il vivait avec Nam auparavant mais ils se sont séparés à cause de sa jalousie pathologique. Il a dit que lorsqu'ils ont mis fin à leur relation, ils se sont promis de ne pas avoir de nouvelles relations qui embarrasseraient l'autre.

Quand il a vu, depuis chez lui, que son ex avait repris une relation ancienne avec un collègue de travail, il a craqué. Il a dit qu'il ne pouvait pas contrôler sa colère. Dans une crise de jalousie, il quitta son balcon et descendit à la société de sécurité et une dispute s'ensuivit. Des amis ont déclaré que les trois protagonistes se connaissaient bien.

 

 Un Thaïlandais à qui on a demandé de quitter un bar d'Orm Noi à Krathum Baen, Samut Sakhon, est revenu pour agresser le serveur qui l'avait mis dehors, après la fermeture. Mais l'embuscade a mal tourné et c'est l'agresseur qui a été tué d'une balle dans la tête.

Le drame s'est déroulé dans un restaurant-bar sur Petchkasem Road. Monthon ou « Beer », 25 ans, avait demandé à Theerawat, 27 ans, de quitter les lieux car il ne respectait pas les protocoles.

En colère, Theerawat est revenu après la fermeture du bar conduit sur les lieux par un ami dans un pick-up. Il a tendu une embuscade à Beer lorsqu'il est sorti du restaurant, mais a raté son coup, le tir a touché la devanture.

Beer a répondu en tirant sur Theerawat à l'arrière de la tête avec un Ruger SR9C de 9 mm. Theerawat est décédé à l'hôpital. La police n'a trouvé que des taches de sang sur les lieux et l'arme utilisée par Theerawat qui traînait.

Beer a été accusé de tentative de meurtre et d'infractions liées aux armes. Il a nié la première accusation en disant qu'il s'agissait de légitime défense. Il a été arrêté.

Le père de la victime a déclaré que son fils ne buvait pas trop d'habitude, mais que cette fois il s'était mis minable pour célébrer une ordination.Son père l'avait supplié de ne pas ressortir et de penser à sa femme et à son enfant. L'épouse, enceinte de quatre mois, a déclaré qu'elle s'était demandée où son mari était allé.

10pm.jpg.2083853e8471376fd5d2af0b423d1499.jpg.af89648d4f979115e77d818b78912bec.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 29 juin 2022 04:47
Sponsors