Le Modérateur

Un homme conserve le corps de son épouse décédée pendant 21 ans à la maison avant de procéder à la crémation

1 message dans ce sujet

Un Bangkokien âgé a finalement fait incinérer le corps de sa femme après l'avoir gardé dans un cercueil à son domicile du district de Bang Khen pendant 21 ans. Depuis le décès de sa femme en 2001, l'officier militaire à la retraite de 72 ans (maintenant) déclarait qu'il ne supportait pas d'être séparé de sa femme. Cependant, il avait peur de mourir sans avoir organisé de funérailles pour elle, alors il a contacté une fondation pour obtenir de l'aide. La fondation a organisé une crémation et des funérailles, qui ont eu lieu lundi dans un temple de Bangkok.

En 2001, la femme de Chan Chanwatcharakarn est décédée d'un anévrisme cérébral à cause d'hypertension artérielle. Après sa mort, Chan a emmené le corps de sa femme au Wat Chonpratarn Rangsarit à Nonthaburi pour y faire pratiquer des rites bouddhistes. Lorsque les moines ont demandé à Chan s'il voulait que le corps de sa femme soit incinéré, Chan a dit non, car il "ne pouvait pas accepter la situation".

Chan a rapporté le corps de sa femme, dans un cercueil, chez lui, Ram Inthra, Bangkok. Pendant 21 ans, Chan a déclaré qu'il parlait régulièrement à sa femme de ses problèmes comme si elle était encore en vie. Il a dit que cela avait été un coup de foudre et que le couple ne s'était jamais disputé pendant toute la durée de leur mariage (avant le décès et, bien sûr, après). La femme de Chan travaillait au ministère de la Santé à Bangkok.

La Fondation Petchkasem Krungthep a déclaré avoir découvert le corps de la femme au domicile de Chan dans une "installation de stockage". La pièce est située dans une zone de " friche " et d'arbres, selon la fondation qui a déclaré que le corps de la femme était "sec", ce qu'on pourrait appelé momifié, à l'ouverture du cercueil. La fondation a emmené Chan au bureau du district de Bang Khen pour régulariser la situation et l'a aidé à organiser des funérailles, qui ont eu lieu au Wat Sakorn Sunprachasan à Bangkok le lundi 30 avril. Les cendres des femmes ont été placées dans une urne, que Chan gardera jusqu'à sa mort.

1310378785_-0-.thumb.jpg.6d18ae59208886deff44ae3ac7c7c3ad.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 29 juin 2022 04:48
Sponsors