Le Modérateur

Homicides insoutenables. Deux bambins à Surat Thani. 30 coups de couteaux à Samut Prakan

1 message dans ce sujet

Daily News a rapporté une affaire tragique arrivée à la connaissance des Thaïlandais par l'activiste Paveena Hongsakul qui dirige la fondation éponyme. Deux jeunes enfants ont été tués par le beau-frère de la mère des garçons. La police de Bang Madua à Surat Thani dans le sud de la Thaïlande vient d'arrêter un homme de 33 ans chez un "brocanteur".

 

Le père des garçons a déclaré à Paveena qu'il avait été condamné à une peine de prison pour trafic de drogue. Alors qu'il était détenu, sa femme avait commencé une relation avec une autre personne. À sa libération l'année dernière, il est retourné chez lui pour voir ses garçons âgés de 3 et 2 ans, mais s'est vu refuser l'accès.

Le 25 mars, son ancienne compagne a emmené leur enfant de 3 ans pour le voir. Le garçon était très meurtri et pouvait à peine marcher. Sa femme a dit qu'il était tombé d'une chaise. Il est mort plus tard. Une autopsie a révélé une hémorragie à l'estomac.

Mais Il y a pire. Le petit frère de deux ans était décédé le 24 mars d'une hémorragie cérébrale et un éclatement du foie. Il a été incinéré.

La "maman" a affirmé qu'il était tombé et s'était cogné la tête contre du métal. En réalité, ils avaient tous les deux été tués par le beau-frère qui est maintenant en garde à vue et accusé d'agression ayant causé la mort. Si le papa n'était pas allé voir Paveena, le suspect continuerait à sévir car visiblement la police avait pris le parti de la maman contre les enfants décédés.

 

La police de Bang Saothong et les services de secours de Poh Teck Tung à Samut Prakan ont été appelés au marché local après une horrible agression contre un homme. Ils ont trouvé Aphisit, 31 ans, inconscient dans une mare de sang avec une trentaine de coups de couteau reçus d'un homme qui s'est enfui à moto.

Après une RCR sur les lieux, le blessé a été emmené à l'hôpital Chularat 5 où il a été déclaré mort, a rapporté 77kaoded. Une partie de tout cela apparaît dans une vidéo publiée par les médias.

Une commerçante a déclaré avoir entendu du vacarme et s'est retournée pour voir la victime se faire agresser. Personne n'a osé intervenir et l'agresseur a pu poignarder la victime à de nombreuses reprises.

La sœur aînée de la victime a déclaré à la police que l'agresseur était l'ancien amant de la petite amie de son frère. Il semble que l'agresseur soit arrivé au marché et ait attendu qu'Aphisit et sa petite amie aient arrangé leur étal de vêtements. L'homme maintenant à pied s'est approché d'Aphisit qui repartait (dans une Toyota Altis) a ouvert la portière de la voiture et a commencé l'agression. Aphisit s'est enfui, a été pourchassé et a encore été frappé devant tous les badauds du marché.

La petite amie, en état de choc, est incapable de témoigner. La police connaît l'identité de l'agresseur qu'elle recherche.

8pm.jpg.6255a4fa55f313730e82d9b139884150.thumb.jpg.5eade4ba904536e70e6f153e69b4b4f7.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 13 août 2022 22:45
Sponsors