Le Modérateur

Féminicide du jour : l'homme, au chômage, ne supportait plus les remarques de sa femme, chirurgienne

1 message dans ce sujet

La police de Thung Mahamek et les services de secours de Ruam Katanyu ont été appelés dans une clinique de chirurgie esthétique dans le quartier de Sathon à Bangkok après le meurtre d'une médecin par son mari. Dans la cuisine du logement à l'arrière de cette clinique bien connue, ils ont trouvé la Dr Nawaporn Malakorn, 38 ans, propriétaire de la clinique, allongée dans une mare de sang.

 

Elle avait de multiples blessures à la tête et il y avait un pilon taché de sang qui gisait là. L'agresseur n'était pas un inconnu, rapporte le Daily News, mais son mari, Julapong Sakchaiyanon, également âgé de 38 ans, qui attendait pour se rendre à la police.

Le couple vivait ensemble depuis sept ans et élevait une fille de 5 ans maintenant orpheline de mère et avec un père en prison. Julapong a perdu son emploi de programmeur à Chonburi pendant la pandémie et a décidé de s'occuper de la fille à plein temps pour aider sa femme devenue unique soutien de famille.

Il a expliqué qu'il s'est emporté lorsqu'on lui a reproché de ne pas bien s'occuper de l'enfant qui a eu un petit problème de toilette avant un cours de natation hier matin.

Julapong a déclaré qu'il avait ramassé le pilon et frappé sa femme plusieurs fois jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Le chef du commissariat, le colonel Pol Krissada Manawongsakul, a déclaré que le suspect avait été inculpé de meurtre et détenu.

image.jpeg.3d738c1f057bbba607361876ddf83107.jpeg.8b9511aa9bf6f2b8cc2c46b06d989f3d.jpeg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 13 août 2022 07:13
Sponsors