Le Modérateur

La Thaïlande serait la 4e destination la plus attirante du monde. 43 millions d'étrangers dès l'an prochain ?

1 message dans ce sujet

Une étude classe la Thaïlande au quatrième rang des destinations de voyage mondiales les plus attrayantes, le massage thaïlandais étant l'activité la plus populaire

Si L'étude mondiale sur les intentions de voyage de  l'organisme bancaire Visa a classé la Thaïlande au 4e rang, elle est précédée par les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Inde. L'étude souligne également que Bangkok, Phuket, Chiang Mai et Hua Hin sont les destinations les plus recherchées en ligne pour se détendre, échapper à l'agitation de ce siècle et pratiquer des activités de plein air.

De plus, l'activité la plus populaire auprès des touristes selon l'enquête est le massage thaïlandais, suivi des joies de la cuisine thaïlandaise, de la détente dans un bel hôtel et des voyages culturels. Cette étude de VISA reste sujette à caution car seule enthousiaste TAT communique à ce sujet.

Le nombre de touristes étrangers devrait atteindre 46,96 millions d'ici la fin de 2024, selon l'étude de la Pacific Asia Travel Association, également connue sous le nom de PATA. Cet objectif ambitieux serait un record s'il était atteint. La TAT qui fait circuler cette information ne donne pas la source. La TAT est toujours d'un caractère optimiste.

De son côté, Marisa Sukosol Nunphakdee, la chef de l'Association des hôteliers thaïlandais a déclaré que depuis la fin du programme Test and Go le 1er mai, le pays avait vu les arrivées à Suvarnabhumi passer de 10 / 12 000 par jour à 15 / 16 000. "Ce n'est pas un grand bond en avant mais une amélioration. Si nous pouvons obtenir 400 000 par mois pendant la basse saison, nous pouvons avoir un million par mois pour la prochaine haute saison à partir d'octobre", a-t-elle déclaré.

Elle s'attend à voir 6 à 8 millions de touristes étrangers en 2022.

Mais elle a déclaré que 2023 serait la grande année de la reprise. Les prévisions de la Banque de Thaïlande de 19 millions de touristes pourraient être atteintes (loin des 47 de PATA). Elle pense que la suppression du Thailand Pass n'est pas essentielle car 2,5 millions de personnes se sont déjà inscrits.

En ce moment, elle souligne l'émergence une fois de plus du tourisme indien, en particulier pour des courts séjours, des séminaires et des mariages en Thaïlande. Elle a déclaré que ce type de touristes Indiens aisés n'a pas été touché économiquement par la pandémie et que la Thaïlande est la destination la plus populaire pour les Indiens.

En 2019, 4 millions de Malaisiens sont venus, dont beaucoup ont traversé la frontière terrestre sud, et maintenant qu'elle est à nouveau ouverte, tout peut redevenir comme avant.

D'autant plus que les touristes chinois - l'ancien socle du tourisme thaïlandais - ne peuvent toujours pas sortir de leur pays. La politique sanitaire chinoise, si elle reste en l'état, ne permettra pas un retour des hordes avant bien longtemps puisque le "zéro Covid" en place en Chine devra s'appliquer au monde entier pour les Chinois aient le droit de rentrer chez eux sans une longue quarantaine.

 

thailand-travel-2.jpg.d507c57393f740321bcc5b566939c269.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 28 juin 2022 07:47
Sponsors