Le Modérateur

Les commerçants demandent la réouverture des lieux de divertissement, au moins dans les zones touristiques

1 message dans ce sujet

Un groupe de commerçants travaillant dans le divertissement nocturne a soumis une lettre au Premier ministre Prayut Chan-O'Cha pour lui demander d'autoriser la réouverture, principalement dans les zones «bleues» comme Phuket et Pattaya alors que le pouvoir ne parvient pas à accepter une vraie réouverture du pays.

Ils ont également appelé le gouvernement à considérer Covid-19 comme maladie endémique en Thaïlande d'ici le 1er juillet, comme prévu par le ministère de la Santé publique. Le gouvernement devrait envisager de rouvrir les lieux de divertissement, dont les bars certifiés SHA Plus. Actuellement, les sites sont légalement fermés dans tout le pays et fonctionnent comme des «restaurants» avec des heures de fermeture précoces et de nombreuses règles. Ils suggèrent la réouverture dans 28 provinces à partir du 1er juin. Ensuite, la réouverture dans tout le pays à partir du 1er juillet.

Sanga Ruangwattanakul, président de la Khaosan Road Business Association, a déclaré le 9 mai, que l'Association a également exhorté le Premier ministre à annuler le décret d'urgence car il décourage les touristes à revenir en Thaïlande avec l'achat obligatoire d'assurance vécue comme une discrimination punitive par les étrangers.

«Une fois le pays rouvert (ce qui n'est pas le cas présentement), les lieux de divertissement devraient également être rouverts, car la vie nocturne motivent les touristes étrangers à visiter la Thaïlande. Par conséquent, nous devons montrer notre potentiel touristique avant les autres pays », a déclaré le président. Malheureusement, les autres pays sont beaucoup plus réactifs que le frileux royaume.

Le coronavirus est largement sous contrôle en Thaïlande, n'en déplaise au gouvernement. Le nombre de morts sera bientôt sans signification car il ne concernera plus que des personnes très âgées ou avec des maladies chroniques ou non-vaccinées dont la mort, même si elle est triste est dans l'ordre des choses. A ce stade, et en attendant une nouvelle vague d'un variant épouvantable, la Thaïlande n'est plus "malade du coronavirus". Le nombre de cas n'a pas de signification non plus car la plupart des personnes qui sont positives par des tests ATK ne vont pas s'en vanter au risque d'être enfermées alors qu'elle ne sont pas malades et de toute façon, elles ne risquent pas de complication si elles sont vaccinées et en bonne santé.

Il est très difficile d'expliquer la politique négative actuelle du gouvernement qui consiste à se tirer une balle dans le pied.

news_oUVtsAawci103136_533-630x420.jpg.a9accfc7237be515824bdb5015fce821.jpg.b82daf4be54586752ce655824ed2ee35.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 03 juillet 2022 12:30
Sponsors