Le Modérateur

Le coût d'un visa à long terme pour les étrangers «à haut potentiel» est réduit de moitié à 50 000 ฿

1 message dans ce sujet

Le cabinet thaïlandais a décidé de réduire de moitié les frais de "visa de résident de longue durée" (LTR) mardi, à 50 000 bahts, pour les étrangers qui ont "une capacité ou un potentiel élevé" et qui souhaitent rester dans le pays jusqu'à dix ans, selon une porte-parole du gouvernement Rachada Dhnadirek.

 

La mesure, qui entrera en vigueur 90 jours après sa publication au Journal officiel, vise quatre groupes d'étrangers, leurs conjoints et pas plus de quatre enfants âgés de moins de 20 ans. Ce sont des personnes à revenu élevé, des retraités étrangers, des personnes qui souhaitent travailler depuis la Thaïlande et des spécialistes.

L'incitation est d'encourager les investissements étrangers en Thaïlande et de stimuler l'économie, dans le but d'amener jusqu'à un million d'étrangers de ce type à entrer et à séjourner en Thaïlande au cours des cinq prochaines années. Ils pourraient injecter jusqu'à mille milliards de bahts dans l'économie thaïlandaise, dont 800 milliards de bahts en investissements, a déclaré Rachada.

La décision de ce mardi actualise les directives et les conditions, initialement approuvées en septembre 2021, pour attirer les étrangers ayant "une capacité ou un potentiel élevé" pour rester en Thaïlande à long terme.

Selon les directives révisées, les retraités et les étrangers fortunés, par exemple, doivent avoir une couverture d'assurance d'au moins 50 000 USD, pour couvrir les frais médicaux, valable pendant au moins 10 mois ou un certificat de sécurité sociale couvrant leurs frais médicaux en Thaïlande ou un dépôt en espèces d'au moins 100 000 USD sur un compte bancaire national ou étranger pendant 12 mois avant de demander le visa.

Les personnes à revenu élevé doivent avoir un revenu annuel moyen de 80 000 USD pendant les deux années précédant la demande de visa.

Les spécialistes étrangers doivent produire un contrat de travail d'une entreprise en Thaïlande ou à l'étranger. Ils sont également tenus de produire la preuve qu'ils ont travaillé dans les «industries ciblées» pendant au moins 5 des 10 années précédant la demande de visa.

Des exceptions sont faites pour le travail dans les universités d'État thaïlandaises, les instituts de recherche gouvernementaux, les instituts de formation publics spécifiés ou pour ceux qui ont un doctorat.

Ce qui onéreux dans cette procédure, ce n'est pas le coût du visa lui -même.

000_8VP7PB.jpeg.dbf15f68ccab929541a97770a2417900.jpeg.519230500dd45580de2526b5994e456f.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 30 juin 2022 17:24
Sponsors