Le Modérateur

Le gourou arrêté récemment pour avoir fait manger leurs déjections à ses fidèles se retrouve dans une nouvelle secte

1 message dans ce sujet

suite de cette affaire

"Saint-Père" a été trouvé avec des disciples dans les bois du Nord Est. - "On ne veut pas de ça chez nous", disent les voisins.

La police des juridictions de Phu Pha Man et Phu Kradung ainsi que le personnel du parc naturel local ont fait une descente dans une zone à cheval sur les provinces de Loei et Khon Kaen dans le nord-est de la Thaïlande.

Les officiers sont tombés sur deux panneaux : "Entrée interdite" puis "Yoo Yen Pen Suk" - retraite heureuse.

À l'intérieur, ils ont trouvé Phra Bida ou le Saint-Père - un homme qui, jusqu'à il y a quelques jours, dirigeait un culte étrange dans une province voisine. Il préconisait l'ingestion de fluides corporels mêmes les moins ragoûtants, y compris ceux du Saint-Père lui-même, alléguant que c'était bon pour la santé.

Le Saint-Père s'est rendu dans ce nouveau lieu - où des dizaines de ses disciples étaient en résidence - après son arrestation et sa libération sous caution récente.

Les autorités tentent de déterminer si ce dernier lieu est également un cas d'empiètement sur les terres du parc naturel. Les autorités ne peuvent attaquer le gourou que de ce point de vue car faire ingérer des excréments n'est pas un crime, peut-être un délit, de même que la conservation de 11 cadavres.

Les officiers ont reçu une bordée d'injures de la part des disciples du Saint-Père, a rapporté INN.

D'autres médias en Thaïlande affirme que le Saint-Père est contrit disant qu'il avait renoncé à laisser les gens manger son flegme, ses éraflures de peau, son urine et ses excréments.

Le Phu Yai Ban (maire) local, un homme du nom de Prachan, a déclaré aux médias que cette secte de gros dégoûtants n'était pas la bienvenue dans la région, surtout maintenant qu'on connaît les détails de leur cul.te.

La zone est à 2 km du parc national de Phu Kradung.

Selon des sources, des dizaines de disciples ont commencé à arriver mardi, suivis du gourou lui-même, un homme à la longue barbe blanche éparse.

7.jpg.590ba78de11c838c1c93c2c27f383cbd.jpg.166e4718dfa63f495c14ee907dd2a256.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 09 décembre 2022 10:24
Sponsors