Le Modérateur

Multiples homicides. Jalousie à Tak, véhicule garé devant un salon de coiffure à Korat

1 message dans ce sujet

La police de Mae Ramad, dans la province de Tak, dans le nord-ouest de la Thaïlande, a été appelée après que deux personnes sont mortes et qu'une femme a été grièvement blessée, a rapporté Thai Rath. De nombreux parents et badauds étaient massés devant une maison où s'est déroulé le drame.

Près de la porte, avec une balle dans le cou se trouvait la première victime, La, elle avait 78 ans.
Thanaphat, 48 ans, la fille de La, était couchée sur le cadavre. Elle était grièvement blessée par des balles dans le bras et la poitrine. Ses pieds avaient été attachés par des menottes de police. Elle a été emmenée dans un hôpital local puis transférée à Mae Sot où elle demeure dans un état critique.
A proximité dans le salon se trouvait Wichian, 64 ans, mort d'une balle dans la tempe. Un fusil de chasse a été récupéré.

Wichian était le mari de Thanaphat qui elle-même est la fille de La et Kaew. Ce dernier âgé de 82 ans a déclaré que Wichian était un ancien flic qui a pris sa retraite il y a quelques années. Wichian et sa femme étaient mariés depuis longtemps et élevaient un fils dans la maison voisine.

Ce dimanche, ils avaient bu à une ordination. Les ordination et les funérailles sont des occasions de beuverie pour qui veut s'alcooliser. Kaew a dit que son gendre avait eu des sautes d'humeur récemment et soupçonnait que sa jolie femme avait une liaison. Quand ils sont revenus de l'ordination, Wichian a menotté les jambes de son épouse. La belle-mère a tenté d'intervenir, mais dans la dispute elle a été abattue par Wichian qui a ensuite tiré sur sa femme avant de retourner l'arme contre lui-même afin de s'assurer que leur enfant soit orphelin.

La police a accepté cette version des événements.


 INN a fait état d'une fusillade mortelle devant un salon de coiffure dans le quartier de Choke Chai à Nakhon Ratchasima, dans le nord-est de la Thaïlande. Nuwat Khuanhat, un ouvrier de 35 ans chez Cargill Meats est mort, abattu avec un fusil de chasse par un homme du nom de Saharak.

Sahrak est garçon coiffeur. Son patron lui a dit de s'assurer que les règles de stationnement étaient respectées, a rapporté INN. On ne sait pas quelles sont ces règles. On suppose que personne ne devait se garer devant le salon.

Un vendeur de nouilles a signalé que deux coups de feu avaient été tirés, ajoutant que le tireur avait ensuite jeté l'arme à la poubelle en face du salon et s'était assis sur un mur en attendant l'arrivée des policiers. Sahrak a été inculpé de meurtre et d'infractions liées aux armes et est détenu.

image.jpeg.eb18d47e0fa3d339e1a8a6e0e0aaef11.thumb.jpeg.72feb71e33200c2ad09ccf77866eebc4.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 28 juin 2022 13:31
Sponsors