Le Modérateur

Une agricultrice thaïlandaise devient la troisième victime des éléphants sauvages à Chachoengsao

1 message dans ce sujet

Une agricultrice spécialisée dans l'eucalyptus qui s'occupait de ses arbres est devenu la troisième victime des éléphants sauvages dans la zone de la réserve faunique protégée de Khao Ang Rue Nai à Chachoengsao, dans l'est de la Thaïlande. L'endroit n'est qu'à 90 km de Chonburi et moins de 200 km de Bangkok.

 

Yuphin Nasidaeng, 52 ans, avait quitté normalement son domicile de Ban Nang Ngam à 7 heures du matin pour se rendre dans son verger.

Lorsqu'elle n'est pas revenue à la tombée de la nuit, une équipe de recherche a été constituée.

La police de Sanamchaikhet a été appelée à 20h30 lorsque son corps a été retrouvé.

Le cadavre avait d'horribles blessures au visage, à la tête et au corps indiquant une attaque par un éléphant.

Son téléphone a été récupéré près du corps, a rapporté Thai Rath.

Les autorités locales tentent d'inciter le nombre toujours croissant d'éléphants sauvages de la région à rester à l'écart des habitats humains en promouvant les ressources alimentaires et hydriques dans les aires protégées.

Certains médias thaïlandais affirment que le nombre de paysans tués par les éléphants sauvages est bien plus élevé que ce que les autorités déclarent, sans en apporter la preuve.

2pm.jpg.2f2ed771bbf826e806b4a9d5270762b1.thumb.jpg.9fece0eb2376f1c15acd0eeb5ece5b2a.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 28 juin 2022 13:12
Sponsors