Le Modérateur

Quatre policiers mutés pour avoir arrêté la dame au pot de cannabis. Une application pour annoncer qu'on cultive la plante

1 message dans ce sujet

suite de cette affaire

Un inspecteur et trois autres policiers du district de Si Racha, Chon Buri, ont été transférés à des postes inactifs pour avoir arrêté une femme de 56 ans qui avait UN plant de cannabis chez elle.

Le commandant de la police provinciale de Chon Buri, le général Pol Attasit Kitjaharn, qui a ordonné le transfert des quatre officiers mardi, a déclaré qu'ils auraient dû faire preuve d'un meilleur jugement, en prenant en considération à la fois les aspects juridiques et sociaux, avant de procéder à l'arrestation.

Il a déclaré que la police royale thaïlandaise avait émis une directive à suivre par tous les policiers concernant les infractions liées au cannabis et au chanvre pendant la période de transition, après l'adoption d'un amendement au projet de loi sur les stupéfiants qui les retirait tous les deux de la liste des stupéfiants de catégorie 5, mais ne sera effective qu'à partir du 9 juin.

Malgré cela, a-t-il ajouté, il y a encore des officiers qui ne suivent pas cette directive.

Les quatre agents ont fait une descente au domicile de la suspecte et ont trouvé un plant de cannabis, pesant environ 20 g. Elle a été enfermée au poste de police de Si Racha parce qu'elle n'avait pas de quoi payer une caution.

L'incident a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux, avec de vives critiques à l'encontre de la police de Si Racha en particulier et des forces de police en général.

Selon l'annonce du ministère de la Santé publique, en vertu du projet de loi modifié sur les stupéfiants, toutes les parties d'une plante de cannabis, y compris ses feuilles, ses tiges et ses extraits, sont légales, sauf celles dont la teneur en THC (tétrahydrocannabinol) est supérieure à 0,2 %, ce qui reste illégale.

Un individu peut cultiver des plants de cannabis pour un usage domestique sans avoir à demander une autorisation, mais il est tenu de s'enregistrer auprès des autorités compétentes. La plantation de cannabis pour la vente ou l'exportation de cannabis nécessite l'autorisation de la Food and Drug Administration de Thaïlande.

Le cannabis ne peut pas être vendu aux moins de 20 ans, aux femmes enceintes ou qui allaitent. Les infractions sont passibles de trois ans d'emprisonnement et/ou d'une amende de 300 000 bahts en cas de condamnation.

Mercredi, les autorités thaïlandaises ont exhorté les personnes intéressées par la culture du cannabis et du chanvre à s'inscrire via une application mobile.

L'application s'appelle "Plookganja" et sera disponible en téléchargement le jour même de la radiation officielle (de la liste), selon la Food and Drug Administration (FDA).

On pourra cultiver du cannabis et du chanvre à la maison sans permis, mais il faudra informer les autorités de la quantité et de l'emplacement de ces plantes.

image.jpeg.0b3ee42b5c8543d3655a3ff3c63760a9.jpeg.0edd68cb5012493f7b276cd598aa167d.jpeg

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 15 août 2022 16:19
Sponsors