Le Modérateur

La banque centrale thaïlandaise maintiendra ses taux jusqu'à la fin de 2022,

1 message dans ce sujet

La banque centrale thaïlandaise maintiendra ses taux jusqu'à la fin de 2022, mais les appels à une hausse plus précoce se font de plus en plus entendre.

La banque centrale de Thaïlande laissera les taux d'intérêt inchangés à leur niveau le plus bas pour le reste de l'année afin de soutenir la reprise économique.

Entraînée par la hausse des prix des denrées alimentaires et de l'énergie, l'inflation en Thaïlande a atteint 4,65 % en avril et devrait rester supérieure à 5 % dans les mois à venir, ce qui est bien supérieur à la fourchette cible de la Banque de Thaïlande (BOT) de 1 % à 3 %.

Malgré ces pressions sur les prix, les économistes prévoient que la banque centrale maintiendra une politique accommodante pour soutenir la croissance jusqu'à la fin de 2022.

À la suite d'une baisse des cas de COVID-19 et de l'assouplissement des restrictions, l'économie thaïlandaise a connu une croissance de 1,1 %, corrigée des variations saisonnières, au cours du trimestre de mars par rapport aux trois mois précédents, dépassant ainsi la hausse de 0,9 % attendue dans un sondage Reuters distinct.

Cependant, la politique chinoise du zéro COVID et les faibles arrivées de touristes constituent toujours un défi pour la reprise.

Les 20 économistes ayant participé au sondage du 30 mai au 3 juin prévoient que la banque centrale maintiendra son taux de rachat à un jour à 0,50 % lors de sa réunion du 8 juin et qu'elle le conservera pour le reste de l'année.

"Bien que notre opinion de base soit que la Banque de Thaïlande (BOT) reste en attente en 2022, nous voyons des risques croissants que les décideurs changent de cap et normalisent la politique monétaire au deuxième semestre 22, dans un contexte de pressions inflationnistes à la hausse", a déclaré Chua Han Teng, économiste chez DBS.

"Par 'changement hawkish', nous entendons spécifiquement le scénario où BOT déplace explicitement son attention du soutien économique vers la maîtrise de l'inflation ou le suivi des hausses de taux mondiales et signale que les hausses de taux seraient imminentes au 2S22."

MOUVEMENT ANTICIPÉ

Alors que les prévisions médianes du sondage montrent que la première hausse de taux n'interviendra qu'au premier trimestre 2023 - inchangé par rapport au sondage d'avril - certains économistes s'attendaient à une action plus précoce de la part de la BOT.

Plus d'un tiers, soit sept répondants sur 20, ont prévu au moins une hausse de 25 points de base d'ici le quatrième trimestre 2022, dont deux qui s'attendaient à ce qu'elle intervienne dès le trimestre prochain.

Dans le sondage d'avril, seuls deux économistes prévoyaient une hausse d'un quart de point en 2022.

"Nous pensons que la BOT deviendra de moins en moins dovish étant donné le contexte de hausse de l'inflation domestique et l'accélération de la tendance à la hausse des taux mondiaux", a noté Krystal Tan, économiste chez ANZ.

"Une reprise soutenue donnerait à la BOT la possibilité de commencer à se concentrer sur l'ancrage des attentes d'inflation domestique dans les mois à venir et de retirer progressivement les mesures de stimulation de l'ère pandémique."

Bien que les médianes des prévisions montrent que les taux d'intérêt atteignent leur niveau pré-pandémique de 0,75 % au premier trimestre 2023, les prédictions varient de 0,50 % à 1,50 %, ce qui suggère une incertitude quant à l'orientation de la politique.

Alors que six sur 17 voyaient les taux à 0,75% d'ici fin mars, quatre ont dit 1,00% ou plus. Les sept autres prévoient que les taux resteront à 0,50 %.

Les attentes pour une hausse ultérieure de 25 points de base ont été avancées au T2 2023 au lieu du T3 2023 dans le dernier sondage, portant le taux à 1,00%, où il devrait rester jusqu'à la fin de l'année prochaine.

 

2022-06-06T015957Z_2_LYNXMPEI5500Z_RTROPTP_3_THAILAND-ECONOMY-RATES.JPG.02fdb5471859f2e5395a55536aba8212.JPG

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 08 décembre 2022 09:33
Sponsors